Aldebert ouvre le bal

Aldebert Zoom sur « Aldebert » (touche ESC pour fermer)
Aldebert

Cette semaine c'est Aldebert qui est dans nos bacs pour la sortie de son dernier album, Enfantillages 2.

Retrouvez le chaque jour à 10h45, à l'interview, pour découvrir un nouveau titre de cet album.

Un opus que vous pouvez gagner ici.

Bonne chance

Après le succès du premier volume, Aldebert propose "Enfantillages 2", un album de 17 titres, avec 22 invités, qui nous font voyager dans l'univers de l'enfance. Entre poésie, délires et petits tracas quotidiens, le chanteur visite l'univers des petits.
Le premier single choisi pour porter cet album, c'est "Les amoureux", en duo avec Claire Keim. Une chanson très poétique, qui raconte l'histoire de 2 enfants amoureux, mais qui porte aussi un message, Alderbert l'a expliqué à Armelle:
 

Un voyage en enfance cette semaine dans les bacs. Avec un disque pour les enfants, qui plaira aussi aux parents. Entre nostalgie et espièglerie, 22 invités partagent leurs souvenirs avec Aldebert sur les titres d'Enfantillages 2. Un album qui est aussi un spectacle et qui visite le quotidien des petits, par exemple avec la chanson "La vie d'écolier". Armelle a demandé à Aldebert quel gamin il était:

17 chansons et 22 invités pour replonger avec malice et poésie dans le monde de l'enfance: "Enfantillages 2" d'Aldebert raconte tous ces petits riens qui font le quotidien des gamins. Il y a dans ces souvenirs quelque chose d'universel qui parle à tous, au point que certains invités pas vraiment attendus dans ce domaine ont participé à l'album. C'est le cas par exemple de Jocelyne Béroard et Jacob Desvarieux de Kassav', qu'on entend dans la chanson "La maison monde":

Le monde de l'enfance, c'est un trésor d'imagination et de fantaisie, et il arrive quand on est devenu adulte qu'on n'ait pas complètement perdu sa capacité et son goût du délire. Quand c'est mis en musique avec talent, ça donne des chansons délicieusement farfelues comme on en trouve sur l'album "Enfantillages 2" d'Aldebert. Pour "Samir le Fakir", il s'est associé à un autre grand enfant, le comédien et chanteur François Morel. Comme il l'explique à Armelle, Aldebert apprécie ces moments de liberté décomplexée:

L'enfance, c'est de l'imagination, des rires, de la poésie, des bêtises et des délires, et c'est tout ça qu'on retrouve sur l'album "Enfantillages 2" d'Aldebert, pour le plus grand plaisir des petits et des grands… qui retrouvent la saveur de ces petits détails qui font le quotidien des gamins.
Qui n'y a pas cru quand on lui a dit de ne pas avaler le noyau d'une cerise sinon un cerisier va pousser dans son ventre. Qui n'a pas pensé une fois que ses jouets étaient peut-être vivants et qu'ils font les morts quand on les regarde. Qui n'a pas imaginé que la lune nous suit quand on roule la nuit. C'est tous ces petits trésors que l'on retrouve dans la chanson "Mon petit doigt m'a dit" avec Alizée. Aldebert en est convaincu, et il l'a dit à Armelle, c'est important de croire à toutes ces choses-là:

Dans un hamac
Partager
Link

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives des émissions