L'album qui va boooster votre moral....

Cette semaine le groupe de reggae neuchâtelois Booost et son deuxième opus « No joking in the laboratory » sont à l’honneur dans l’album de la semaine.

Booost ce sont des anciens membres du groupe Moonraisers, qui nous régalent avec leur reggae ensoleillé.
Ils ont sorti en 2013 un premier opus de reprises de chansons internationalement connues en versions reggae et cette fois-ci, ils nous proposent des compositions originales avec cet album " No Joking in the Laboratory "
Armando le bassiste du groupe s'est prêté au jeu de l'interview, il nous présente Booost :

Après avoir présenté le groupe, Armando, le bassiste, nous parle de cet album…

Pour Booost qu'est-ce qui était le plus difficile ? Reprendre des chansons telles que " Imagine " de John Lennon ou " Dirty Diana " de Michael Jackson sur l'opus précédent, ou alors de se mettre à une table et composer leur propre musique, avec leurs mots à eux ?

On a parlé du groupe, de l’album, et maintenant ? Qu’est-ce qui attend Booost ? Qui dit nouvel album, dit tournée…

A l'époque il y avait les Moonraisers, aujourd'hui c'est Booost, il y a aussi Junior Tshaka, et tous ont remporté un beau succès grâce à leur reggae, Noemy a demandé à Armando, bassiste de Booost et de Junior Tshaka, si il y avait une influence spéciale à Neuchâtel pour le reggae…

On savait qu’Armando faisait partie du groupe Booost, mais on a appris qu’il était également le bassiste de Junior Tshaka, lors de ses concerts. Junior Tshaka qui fait lui aussi du reggae, mais avec des paroles souvent en français…
Booost a un chanteur américain, d'où la différence au niveau de la langue, on a donc demandé à Armando si chanter en français serait quelque chose d'envisageable pour leur chanteur?

Dans un hamac
Partager
Link

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives des émissions