Un maestro est dans les bacs

Portrait de Stromae Zoom sur « Portrait de Stromae » (touche ESC pour fermer)
Portrait de Stromae

Stromae aime avant tout jouer avec les sons, mais aussi avec les mots, rien que son nom, qui donne maestro à l’envers, le prouve. Pour le titre de son nouvel album "Racine carrée" il a à nouveau été créatif. Il a choisi ce nom, car il aime les formes géométriques et parce qu’il a l’impression de faire de la musique un peu comme s’il faisait des maths. Dans cet album, Stromae aborde différents thèmes comme les réseaux sociaux, les problèmes de couple ou encore les excès, mais toujours avec humour.
 

Le titre qui ouvre cet album c’est : "ta fête". C’est pour cette raison, qu’on lui a demandé si sa mère lui avait souvent fait sa fête et si adolescent il faisait beaucoup de bêtises.

Dans sa chanson "Carmen" Stromae aborde le thème des réseaux sociaux. Nous lui avons demandé quel usage il fait de twitter ou encore facebook.

Sur son titre "Batard" Stromae a osé la comparaison entre hutu-tutsi et flamands-wallons. Nous lui avons demandé comment elle a été reçue par ses compatriotes.

Sur son album il y a du rap et de l’électro mais aussi des musiques très métissées, comme par exemple sur son titre Ave Cesaria. Nous lui avons demandé s'il y avait la volonté de partager toute la palette de ses influences.

Stromae rencontre un immense succès tant auprès du public que de la critique. Toutes les générations adhèrent à sa musique et nous lui avons demandé s’il considérait ça comme un exploit.

Dans un hamac
Partager
Link

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives des émissions