Une Histoire de Fou

Robert Guédiguian revient sur l'histoire de l'Arménie

Aram est fils d’immigrés arméniens à Marseille. Avec un groupe de militants, dans les années 70, il décide de faire sauter la voiture de l’ambassadeur turque à Paris. L’attentat fait une victime collatérale : Gilles Tessier, qui se retrouve en chaise roulante. Alors qu’Aram part s’engager dans l'Armée de Libération de l’Arménie (ASALA) à Beyrouth, sa mère, Anoush, se rends au chevet de Gilles pour s’excuser…

Avec Une Histoire de Fou, Le réalisateur Robert Guédiguian revient pour la troisième fois sur l'histoire de l'Arménie, pays dont il est en partie originaire. Son film se base sur le livre autobiographique du journaliste espagnol José Antonio Gurriaràn, la Bombe. En 1981, l'auteur a été victime d’un attentat à Madrid dans lequel il a perdu l’usage de ses jambes. L’attentat, perpétré par l’ASALA, lui a ouvert les yeux sur l’histoire du génocide arménien, et il est lui-même devenu porte-parole du mouvement pour sa reconnaissance en Espagne.

Deux des acteurs du film était au FFFH à Bienne: Ariane Ascaride, compagne de Robert Guédiguian, et Syrus Shahidi, acteur franco-iranien qui fait son premier grand rôle au cinéma. Nous avons demandé à l’actrice si ce projet avait fait l’objet de nombreuses discussions entre elle et son mari :

Une histoire vraie

José Antonio Gurriaràn, l'auteur du livre à l'origine du film, a-t'il participé au projet ?

Format A3
Partager
Link

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives des émissions