Centrafrique: l'agriculture contre le climat (suite et fin)

Jean-Jacques N'gala (à gauche), porte-parole des agriculteurs du village de Bolémba. Zoom sur « Jean-Jacques N'gala (à gauche), porte-parole des agriculteurs du village de Bolémba. » (touche ESC pour fermer)
Jean-Jacques N'gala (à gauche), porte-parole des agriculteurs du village de Bolémba.

En République centrafricaine, la saison des pluies se raccourcit, surtout au nord du pays; un résultat du déreglement climatique.

Comme on le découvrait dans le troisième volet de notre série, éleveurs et agriculteurs se battent pour exploiter les terres cultivables. Marie Vuilleumier a demandé à un agriculteur du village de Bolémba de décrire sa relation quotidienne avec les éleveurs:

Des propos traduits par John Noubarassem de Radio Ndeke Luka en Centrafrique.

L’objectif de ce voyage était d’enquêter sur les changements climatiques. La saison des pluies se raccourcit, surtout au nord du pays. Les terres cultivables se font plus rares, ce qui attise les conflits entre éleveurs et agriculteurs. Michel Martial Boboya est journaliste-correspondant pour Radio Ndeke Luka. Il a été témoin de vives tensions entre éleveurs et agriculteurs dans la région de La Lobaye:

Michel Martial Boboya, correspondant de Radio Ndeke Luka à M'baïki.JPG Zoom sur « Michel Martial Boboya, correspondant de Radio Ndeke Luka à M'baïki.JPG » (touche ESC pour fermer)
Michel Martial Boboya, correspondant de Radio Ndeke Luka à M'baïki.JPG

Une série de reportages proposée par Marie Vuilleumier.

Le site de l'opération "En quête d'ailleurs"

Le site de Radio Ndeke Luka.

Belle journée

Natacha et Alexandre

La Matinale
Partager
Link

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives des émissions