Élémentaire, mon cher Watson

Vu le succès du premier épisode… plus de 500 millions de dollars de recette pour 90 millions de budget, Warner Bross n'a pas hésité à remettre le couvert.
Guy Ritchie signe un nouvel épisode de Sherlock Holmes : "Sherlock Holmes 2: Jeu d'ombres".
Jude Law, Robert Downey Jr. et Rachel McAdams sont de la partie !

Résumé :
Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque. Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d'une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène... Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral.
Moriarty a systématiquement un coup d'avance sur Holmes et Waston et semble tout près d'atteindre ses objectifs. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais...

Pop Corn Café

Holmes et Watson sont-ils gays ?

Robert Downey Jr. : "Au début du film, Holmes, travesti en femme, balance Mary, que Watson vient tout juste d'épouser, hors du train en déclarant au pauvre époux : 'Il fallait le faire'. Vingt-cinq secondes plus tard, il invite celui-ci à s'allonger sur lui. Disons que Holmes est du genre possessif (rires). Et qu'avec Jude (Law), nous avons adoré joué sur cette ambiguïté. Qui est, par ailleurs, complètement de notre époque où les moeurs évoluent."  (PurePeople)

Bande-annonce

Premiers debout
Partager
Link

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire

Archives des émissions