Jura intrusif dans le Jura bernois - Zuber allume le contre-feu

Volant au secours du gouvernement jurassien qui a commis une monumentale bourde en révélant qu’il dispose d’un trésor de guerre, en fait des deniers publics puisés dans les caisses de l’Etat et celles des communes du canton, à hauteur de quelque 2 millions de francs pour faire campagne avant la votation populaire du 24 novembre, le maire de Moutier a allumé un contre-feu.

Afin de faire diversion à une ingérence scandaleuse dans les affaires intérieures du canton de Berne, Maxime Zuber ramène l’épisode des caisses noires, ces fonds engagés à l’époque par le Conseil-exécutif pour défendre l’unité du Jura bernois et du canton attaquée par les séparatistes.

La démarche de Zuber pour tenter d’atténuer la bévue de ses amis ferait sourire si elle ne masquait pas les fraudes séparatistes des années 1970 pour fausser les résultats des votes en cascade, à Moutier et ailleurs dans le Jura.

Que Zuber ne rappelle-t-il qu’en ce temps-là le Rassemblement séparatiste a bénéficié de financements occultes, notamment en provenance de France. Sans dompter une donation belge de près de 120 mille francs.

L’intervention de dernier recours de Zuber démontre, entre autres choses sur lesquelles nous reviendrons à l’occasion, que les séparatistes et annexionnistes qui à présent recommandent d’oublier le passé pour n’envisager que l’avenir lumineux auquel ils voudraient bien croire eux-mêmes – les promesses ne coûtent rien – exhument quand ça les arrange des faits qui renvoient à leurs propres manœuvres condamnables.

Pour clore, ce conseil gratuit au gouvernement jurassien :

Madame et Messieurs les puissants ministres, si vous avez de l’argent public à ne plus savoir qu’en faire, utilisez-le à convaincre vos concitoyens à suivre leur intuition qui les pousse à refuser l’annexion du Jura bernois, sinon,

-          Le PDC perdra son pouvoir prépondérant ;

-          Le PCSI sera rayé de la carte ;

-          Les prébendés perdront leurs privilèges ;

-          Les magistrats de l’ordre judiciaire seront déportés dans le Sud ;

-          Les grands et petits commis de l’Etat seront déclassés ;

-          Delémont cédera à Moutier son statut prestigieux de capitale ;

-          L’ours entrera dans la bergerie !

Force démocratique

Partager
Link