Déclaration relative aux votations populaires du 24 novembre

En application de la Déclaration d’intention du 20 février 2012 convenue entre le Conseil-exécutif

du Canton de Berne et le Gouvernement de la République et Canton du Jura, conformément aux

décisions de ratification subséquentes prises par les Parlements des deux cantons signataires de

l’Accord du 25 mars 1994, et avec le soutien de l’Assemblée interjurassienne, un processus

démocratique visant à résoudre la Question jurassienne est mis en oeuvre en 2013.

La première étape de ce dispositif consiste, pour le peuple jurassien, à se prononcer sur ce sujet.

Depuis sa création, la Société jurassienne d’Emulation a oeuvré à la reconnaissance, à la défense et au

rayonnement de la culture et du patrimoine interjurassiens, dans le respect des opinions

politiques et religieuses de ses membres.

Après la création de la République et Canton du Jura, l’Emulation n’a cessé de défendre l’identité

plurielle du peuple jurassien, comme elle l’a rappelé dans sa Déclaration interjurassienne du 8 mai

2010.

Sans préjuger du choix définitif que les citoyens exprimeront souverainement quant à leur

avenir institutionnel, la Société jurassienne d’Emulation considère comme une opportunité

historique unique le fait de pouvoir étudier et définir les fondements et le contenu d’un espace

de vie commun réunissant les habitants du Jura et du Jura bernois au sein d’un même Etat de la

Confédération.

Dans la mesure où la décision prise le 24 novembre 2013 engage les Jurassiens des deux cantons à

pouvoir se déterminer librement et démocratiquement sur un avenir commun, la Société

jurassienne d’Emulation ne peut que soutenir une option susceptible d’instaurer un dialogue riche

et fructueux, dans un esprit véritablement émulatif, contribuant à un rapprochement entre

Jurassiens, rapprochement que l’Emulation a toujours souhaité défendre et promouvoir dans le

but de maintenir l’unité culturelle et spirituelle du peuple jurassien.

C’est pourquoi, dans le respect absolu de la diversité des opinions et soucieuse de ne pas manquer

cette occasion historique apte à engager un processus novateur, la Société jurassienne d’Emulation

appelle tous les citoyens du Jura et du Jura bernois à se rendre massivement aux urnes.

Quelle que soit l’issue du vote populaire du 24 novembre prochain, la Société jurassienne

d’Emulation continuera, comme elle le fait depuis 1847, d’oeuvrer au maintien de l’unité culturelle

et au rayonnement de la culture interjurassienne dans sa richesse et sa diversité.

Déclaration adoptée par la Société jurassienne d’Emulation
à Zurich, le 25 mai 2013, à l’occasion de sa 148ème Assemblée générale


Au nom de la Société jurassienne d’Emulation

Marcelle Roulet, Présidente centrale 

Thibault Lachat, Secrétaire général

Partager
Link