PSA : la paille et la poutre

Suivant sa stratégie coutumière de dénigrement, le PSA est à nouveau à la manœuvre pour essayer de jeter le discrédit sur ma personne (communiqué « Bühler exemplaire. Vraiment ? » du 05.10.2013). Cette fois-ci, c’est en exhumant les archives de la Députation que le PSA tente de fonder son jugement d’indignité à mon encontre. Pour son réquisitoire, le parti n’hésite pas à violer le principe de confidentialité qui prévaut à la Députation et à réchauffer une ancienne histoire bel et bien classée. Ce procédé est bien plus indigne que ce dont il est question sur le fond. Et dire que ce parti prétend « respecter ses adversaires », si l’on en croit le compte-rendu de la conférence de presse du 10.10.2013 ! Dans l’Evangile selon saint Matthieu, on trouve la parabole de la paille et de la poutre…

Manfred Bühler, député, Cortébert

Partager
Link