Le 24 novembre le problème doit être réglé une fois pour toute !

J’aimerais rendre attentifs les citoyens/ennes du Jura bernois de ne pas se laisser tenter par des discours simplistes ou par des promesses partisanes par des mouvements annexionnistes !

En effet, on ne faire pas miroiter un nouvel Etat en en incitant les électeurs/trices à dire oui juste pour voir !

Ne soyons pas dupe et restons les pieds sur terre.

La grande majorité de la population du Jura bernois se sent à l’aise dans le canton de Berne ; un canton bilingue, au centre de la Suisse, avec une fonction reconnue loin à la ronde de pont entre les communautés linguistiques de la Suisse romande et de la Suisse allemande. Pont qui est un privilège insigne dans un canton d’un million d’habitants! L’ensemble des paramètres à disposition parlent en faveur du canton de Berne à savoir des impôts plus bas, des taxes moins élevées, des primes de caisses maladie plus basses, une administration plus soft, un réseau de voies de communications plus dense, une diversité culturelle plus élargie, une offre sportive plus étendue, un hôpital universitaire et toute la panoplie des hautes écoles., etc…

Tout ceci est à notre disposition, la réalité est concrète, pas besoin de rêver ou de faire de veines promesses. De plus le Jura bernois fut toujours relié depuis le début à Bienne et au Seeland quelques soit les obstacles ou autres frontières que quelques esprits chagrin ont voulu ou voudraient encore (im)poser- Les racines profondes du côté de l’ouverture du plateau Suisse en particulier pour les secteurs économiques, culturels et sociaux de notre communauté !

Et que penser définitivement de la solution communaliste qui a été prévue unilatéralement et uniquement pour les communes du Jura bernois. Ceux qui pensent que cette solution pourrait être leur bouée de sauvetage se trompent profondément car la réalité du terrain sera très différente. Toute personne de bonne foi réfléchira à deux fois avant de souscrire à quitter le Jura bernois d’une part ou à cautionner la création d’une enclave jurassienne dans le Jura bernois ! On ne peut imaginer ce qu’une telle situation pourrait créer comme incertitude dans un contexte d’isolation garantie par ce genre d’enclave communale. Qu’adviendrait-il en plus du trend actuel des fusions de communes dont plusieurs études sont déjà en cours ? Soyons objectifs et sérieux et voyons que l’unité du Jura bernois dans le cadre du canton de Berne est une réalité historique, un fait attesté aujourd’hui et un avenir assuré pour notre jeunesse…

Jurassiens bernois et jurassiennes bernoises, restons unis. Il n’y a qu’une solution pour clore définitivement la question jurassienne, c’est d’aller tous ensemble voter en force le 24 novembre prochain et dire à l’unisson un grand NON à l’étude d’une nouvelle entité constitutionnelle.

Roland Benoit, membre du comité NJB

Partager
Link