2e bâtiment du Pôle muséal de Lausanne à des architectes portugais

2e bâtiment du Pôle muséal de Lausanne à des architectes portugais

Photo: Keystone

Les architectes portugais Manuel et Francisco Aires Mateus signent le deuxième bâtiment qui verra le jour sur le site du Pôle muséal à Lausanne. Cet édifice accueillera le Musée de l'Elysée et le mudac. Un projet 'extraordinaire', selon Pascal Broulis.

'C'est un grand jour', a lancé lundi Olivier Steimer, président du jury en présentant le résultat du concours architectural qui complète celui de 2011 pour le nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA). 'Ce fut un travail détaillé minutieux pour choisir la meilleure offre. Au départ, 149 bureaux se sont annoncés et au final le jury a tranché entre 17 projets.

Le vainqueur 'Un musée, deux musées' est 'un projet extraordinaire', a affirmé le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis. 'C'est une architecture forte, lumineuse et rayonnante'. Ainsi il sera possible de reconfigurer complètement ce lieu qui, de place industrielle, va devenir 'un quartier des arts et de la culture', au bord des rails de chemin de fer.

Les deux en un

Le cahier des charges laissait la liberté aux architectes: un bâtiment pour chaque entité ou un édifice qui réunisse l'Elysée (photographie) et le mudac (design et arts appliqués). Les architectes portugais ont choisi la deuxième solution, avec la photo en bas, le mudac en haut et un espace public transparent entre deux, comme un bloc ajouré horizontalement.

'Nous sommes très contents de venir à Lausanne, sur ce site extraordinaire avec ce programme unique', a déclaré Manuel Aires Mateus. Il a souligné l'intérêt du projet qui exploite 'la tension' entre les deux musées et l'espace public . Ce dernier 'se prolonge jusqu'à l'intérieur du bâtiment' partiellement enterré.

Partenariat public-privé

L'enveloppe globale du projet atteint 100 millions de francs dans un partenariat public-privé (40 pour le canton, 20 pour la ville et 40 pour des privés). Le chantier à côté de la gare pourrait être lancé dans le courant 2017 et les musées terminés en 2020.

C'est 'le calendrier idéal sauf acharnement judiciaire. La question du plan d'affectation est réglée', a relevé le syndic de Lausanne Daniel Brélaz. En cas d'opposition au permis de construire, il faut rajouter 18 à 24 mois. Mais le bâtiment est 'idéalement intégré au site' et ne devrait pas poser des problèmes de nuisances aux voisins, selon l'élu vert.

Elégant et lumineux

Olivier Steimer a souligné à quel point le projet portugais a marqué le jury: 'il est simple, cohérent, il a de la force. Il réunit les deux musées d'une façon élégante et lumineuse. Il marque la fin de la place et clarifie les différentes liaisons. Le centre de gravité se situe entre le MCBA et le nouveau bâtiment, c'est une incitation à venir', a-t-il expliqué.

Le projet portugais va doubler les surfaces actuelles du mudac et de l'Elysée, a assuré Anne-Catherine Lyon. La fréquentation espérée pour le futur Pôle muséal tourne autour de 250'000 visiteurs par an, alors qu'actuellement le MCBA en accueille de 20'000 à 35'000, le mudac 30'000 et l'Elysée environ 50'000, selon la conseillère d'Etat.

Projet ultrarationnel

Le projet et sa répartition des musées ne stipulent 'aucune hiérarchie' entre les arts, il ne s'agit que d'une question de lumière, voire de protection des photographies. 'Un musée, deux musées' répond 'aux besoins spécifiques' de chaque entité, selon Olivier Steimer. 'C'est un projet ultrarationnel, on ne gaspille pas de mètre carré', a rajouté Pascal Broulis.

Pour mémoire, le Tribunal fédéral doit encore trancher sur le fond du recours des opposants au Musée cantonal des Beaux-Arts., (MCBA). Les échanges d'écritures sont terminés et la décision est attendue prochainement, selon le conseiller d'Etat. De jeunes architectes espagnols avaient gagné en juin 2011 le concours pour le nouveau MCBA.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.