August Strindberg était aussi peintre et photographe

August Strindberg était aussi peintre et photographe

Photo: Keystone

August Strindberg n'est pas qu'un écrivain et dramaturge renommé. Le Suédois est aussi un peintre et photographe en avance sur son temps. Le Musée cantonal des Beaux-Arts expose une septantaine de ses oeuvres. A voir jusqu'au 22 janvier à Lausanne. L'entrée est libre.

August Strindberg (1849-1912) était acclamé pour ses écrits, mais longtemps il n'était guère reconnu pour ses peintures. 'Il était vu comme un OVNI, personne ne peignait comme lui. Il était en décalage, il osait et faisait de l'abstraction 40 ans avant l'heure', explique le commissaire de l'exposition, Camille Lévêque-Claudet.

L'exposition 'August Strindberg. De la mer au cosmos' s'attelle à démontrer qu'il est un vrai créateur d'images et l'un des plus grands plasticiens suédois. Lui-même, d'ailleurs, considérait sa peinture avec sérieux, et voulait exposer et vendre ses tableaux.

Première en Suisse

L'accrochage comprend un tiers de photographies et deux tiers de tableaux et il est exceptionnel à plus d'un titre: d'une part, c'est la première fois qu'une telle rétrospective est organisée en Suisse; d'autre part, Strindberg n'a laissé que 80 à 90 oeuvres, et pas moins d'une septantaine sont réunies à Lausanne.

'Il est intéressant de montrer le projet ici, où August Strindberg a vécu', raconte Camille Lévêque-Claudet. L'auteur de 'Mademoiselle Julie' a séjourné plusieurs mois, et par deux fois, dans une pension de l'avenue d'Ouchy, le Chalet. 'Ce chalet accueillait des artistes et la chambre Strindberg où logeait l'artiste existe toujours'.

Partout la mer

Entre écrits et images, des rapprochements thématiques existent. On peut lire la solitude et parfois la colère dans ses tableaux. La mer est importante, même lorsqu'il s'en éloigne. Lorsqu'il séjourne à Paris ou à Berlin, c'est toujours la mer qu'il représente.

L'artiste peint par intermittence, à certaines périodes. Ciels sombres et menaçants, eaux déchaînées: il crée des oeuvres puissantes et vigoureuses, sans véritable équivalent à l'époque.

Grand expérimentateur

En parallèle, il développe une théorie de l'art qui anticipe le surréalisme et l'expressionnisme abstrait du vingtième siècle. 'C'est un grand expérimentateur. Il cherche toujours quelque chose de nouveau et s'intéresse aux sciences', observe le commissaire d'exposition. 'En peinture, il cherche à brûler avec des lampes la surface de la couche picturale pour obtenir d'autres couleurs'.

En photographie, il réalise des autoportraits et des portraits de ses proches, lorsqu'il est installé en Suisse, au bord du lac des Quatre-Cantons. Puis, dès 1890, sa pratique se fait plus expérimentale, et il cherche à fixer l'invisible, l'âme et les cieux.

Activités et journée d'étude

L'exposition s'accompagne d'une publication et d'un programme d'activités. Au menu: un atelier de peinture pour adultes, un stage de création photographique pour les adolescents et des contes suédois pour les enfants. Une journée d'étude réunissant divers spécialistes est en outre agendée le vendredi 2 décembre.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.