Berlinale: Ours d'or du meilleur film à « Taxi » de Jafar Panahi

Berlinale: Ours d'or du meilleur film à

Photo: Keystone

L'Ours d'or du meilleur film de la 65e Berlinale a été décerné samedi à 'Taxi', de l'Iranien Jafar Panahi. Le cinéaste dissident, sous le coup d'une interdiction de travailler dans son pays et de voyager à l'étranger, n'a pu assister à la cérémonie de clôture.

C'est sa jeune nièce, Hana Saeidi, qui est venue recevoir le prix pour Jafar Panahi. Sa chronique de la société iranienne, à travers les déambulations d'un chauffeur de taxi, a été très applaudie dans un festival réputé sensible aux sujets politiques.

Le jury a également tenu à décerner deux Ours d'argent du meilleur réalisateur: l'un est allé au Roumain Radu Jude pour 'Aferim', road movie historique en noir et blanc dans l'Europe de l'Est de 1835, l'autre à la Polonaise Malgorzata Szumowska pour 'Body', qui met en scène un médecin légiste et sa fille anorexique dans une reflexion sur le corps et la relation qui l'unit à l'esprit.

Deux acteurs britanniques

Les Ours d'argent des meilleurs interprètes féminin et masculin récompensent les deux acteurs britanniques de '45 years', Charlotte Rampling et Tom Courtenay. Ils y incarnent Kate et Geoff, couple vieillissant qui s'apprête à célébrer son 45e anniversaire de mariage, lorsqu'un événement vient faire vaciller les certitudes.

Un grand Prix du Jury distingue en outre le réalisateur chilien Pablo Larrain pour son film 'El Club', plongée dans les traumatismes du Chili à travers l'étude d'une communauté religieuse déstabilisée par un scandale.

Plus de 400 films

Le cinéma sud-américain a aussi été mis à l'honneur grâce à l'Ours d'argent du meilleur scénario pour 'Le Bouton de Nacre' du Chilien Patricio Guzman, et au le Prix Alfred Bauer pour 'Ixcanul', premier film du Guatémaltèque Jayro Bustamante.

Le jury a par ailleurs tenu à distinguer deux films pour la qualité de leur photographie: 'Victoria', de Sebastian Schipper (directeur de la photographie: Sturla Brandth Grovlen), et 'Pod Electricheskimi Oblakami' d'Alexei Guerman Junior (responsables photo: Evgeniy Privin et Sergey Mikhalchuk).

Plus de 400 films, dont 19 en compétition pour l'Ours d'or, ont été projetés lors de cette 65e édition du festival berlinois.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.