Berne: la Reitschule ferme jusqu'à nouvel avis

Berne: la Reitschule ferme jusqu'à nouvel avis

Photo: Keystone

Le centre alternatif de la Reitschule, à Berne, ferme jusqu'à nouvel ordre. L'information, diffusée samedi sans avertissement préalable sur le compte Facebook de l'établissement, était également placardée sur la porte.

'Pour nous, la situation actuelle est devenue intenable, et nous n'avons plus envie d'être un espace de liberté dont on n'a cure', y expliquent les responsables.

La place située devant le centre est devenue ces dernières années 'le point de cristallisation de problèmes sociaux' extérieurs au domaine d'influence de la Reitschule, poursuit le collectif, soulignant qu'il ne peut ni ne veut assumer une telle responsabilité.

Les exploitants critiquent dans leur communiqué la politique 'ratée' de la ville, du canton et de la Confédération en matière de vie nocturne, de sécurité, de drogue et d'asile. Les activités prévues ce samedi et mardi sont purement et simplement annulées. Des responsables présents sur les lieux, interrogés par l'ats, n'ont pas souhaité faire davantage de commentaires.

Débordements réguliers

Des débordements se produisent régulièrement aux abords du centre, non loin de la gare de Berne. En mars dernier, onze policiers avaient été blessés lorsque les forces de l'ordre avaient voulu mener une opération contre le trafic de drogue dans le périmètre.

A leur arrivée, les policiers avaient été reçus par des jets de pierres, de bouteilles ainsi que d'engins pyrotechniques. En 2015, 42 cas de violence et de menaces envers des policiers ont été recensés, selon un rapport présenté fin juin.

Le rapport de police a été remis en février à son commanditaire, le municipal bernois en charge de la sécurité, Reto Nause (PDC). La Reitschule est néanmoins assurée d'un nouveau contrat de prestations. Le Conseil de Ville a approuvé fin mai un soutien de 1,5 million de francs au centre culturel pour les années 2016 à 2019.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.