Début des festivités dans les cantons catholiques

Début des festivités du carnaval dans les cantons catholiques

Photo: Keystone

La saison 2016 des carnavals débute jeudi dans les cantons catholiques. A Soleure, Lucerne et Saint-Gall, le coup d'envoi sera donné à l'aube. Sion leur emboîtera le pas l'après-midi et Bellinzone ouvrira son 'Rabadan' en soirée.

En Valais, le carnaval de Sion commencera en soirée avec la traditionnelle remise des clés de la ville par les autorités au sorcier du carnaval. Le chef-lieu valaisan entre alors dans six jours de liesse, durant lesquels près de 60'000 personnes afflueront.

Alors que les organisateurs avaient intentionnellement renoncé à donner un thème précis l'année dernière, la 41e édition aura pour devise „De cape et d'épée'. Pour le plus grand plaisir des enfants, jeunes et moins jeunes, le canon cracheur de confettis reste une des attractions phares. Il crachera près de 2,5 tonnes de confettis lors des festivités sédunoises.

600 kilos de confettis

Le 144e carnaval de Monthey, le plus ancien du Valais, s'intitule 'Un carnaval de toute urgence'. Un thème qui attise les esprits des impatients et rend l'atmosphère fiévreuse, révèlent les organisateurs sur le site web. Le coup d'envoi sera donné jeudi à 14h30 avec le cortège des enfants.

Dimanche après-midi, chars et 'guggenmusik' défileront lors du grand cortège, qui devrait attirer 'entre 10'000 et 20'000 personnes, mais tout dépend de la météo', pronostique Jean-Charles Vernaz, l'un des organisateurs. Le spectacle durera deux heures et évoquera les thèmes chauds de l'actualité.

Les fêtards convergeront ensuite vers la place centrale pour participer à une énorme bataille de 600 kilos de confettis. M.Vernaz s'attend à voir affluer entre 8000 et 10'000 curieux par soir.

Dans le Haut-Valais, les terrifiants 'Tschäggättä' défileront jeudi soir et samedi après-midi dans le Lötschental. Ces sortes de monstres aux masques menaçants, vêtus de peaux de mouton ou de chèvre, la cloche de vache à la ceinture, surgissent là où on ne les attend pas.

Le Rababou déplacé

A Fribourg, le carnaval des Bolzes s'ouvrira dimanche à 10h00 avec la remise des clés. Place ensuite au grand cortège auquel près de 20'000 personnes avaient assisté l'an dernier. Le moment fort aura lieu mardi avec la destruction de la poupée géante Rababou.

Les festivités ont failli être annulées cette année à cause d'un accident survenu lors de l'édition 2015. Une petite fille avait été grièvement brûlée par une braise du Rababou tombée dans le col de sa veste. L'affaire est toujours entre les mains de la justice.

Cette année, la poupée géante ne se consumera plus au Petit-Saint-Jean mais à la Planche Supérieure. Le nouvel emplacement permet une plus grande distance de sécurité, imposée par la préfecture depuis l'accident.

Dans le Jura, les festivités débuteront vendredi au Noirmont et à Bassecourt, dont c'est la 60e édition avec une vingtaine de chars pour le défilé humoristique. Delémont entrera en liesse dimanche avec l'intronisation de la princesse de carnaval. Surnommée 'Trissville' pour l'occasion, la Ville prendra des airs de Far West, le thème étant 'Le Bon, la Brute et le Trissou'.

Début à l'aube

En Suisse alémanique, le carnaval de Lucerne sera lancé jeudi à 05h00 avec le 'big-bang' et l'accueil du 'Père Fritschi', figure traditionnelle de la fête. L'an dernier, environ 18'000 fêtards déguisés y avaient assisté malgré les températures négatives. Le carnaval de Lucerne est le second le plus important de Suisse après celui de Bâle.

S'ensuit le grand cortège à 14h00, qui attire généralement 'entre 20'000 et 25'000 personnes' dans les rues de la capitale de Suisse centrale. Un deuxième défilé aura lieu lundi. Il avait été vu par 35'000 curieux un an plus tôt.

A Soleure, environ 5000 personnes se rassemblent dès 05h00 pour le 'Chesslete', une tradition qui remonte à 1888. Les sons bruyants des cloches et crécelles ont pour but de chasser l'hiver. Comme il est de coutume, les fêtards sont généralement vêtus de chemises, de bonnets de nuit et de foulards rouges.

Les festivités débuteront à 06h00 à Saint-Gall avec le traditionnel 'Aaguggete' sur la Place du marché. Des groupes de 'guggenmusik' défileront dans les rues.

Le 'Rabadan'

Au Tessin, la 153e édition du carnaval de Bellinzone, le 'Rabadan', qui consacre le roi du même nom, s'ouvrira également jeudi. Les organisateurs comptent vendre quelque 30'000 billets d'entrée pour les six jours de festivités. Ils couvriront pour deux tiers les coûts estimés à 1,7 million.

Lors du Rabadan, le public ne se différencie pas vraiment des groupes du carnaval, une spécificité de la fête bellinzonaise. 'Tout le monde est déguisé', explique le président de la société 'Rabadan' Bixio Caprara.

Anticipant ces jours de liesse, où bière et vin coulent à flots, Addiction Suisse rappelle les risques d'une consommation excessive d'alcool. Si le fêtard doit maîtriser son débit de boissons, les organisateurs doivent aussi prendre leurs responsabilités, indique Addiction Suisse mercredi dans un communiqué. Servir de l'alcool à une personne ivre est punissable dans presque tous les cantons, met-elle en garde.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.