3650 migrants partis en train de Budapest à Vienne lundi, « record »

Gare de Budapest rouverte mais barrée par la police

Photo: Keystone

Plusieurs centaines de migrants ont manifesté mardi devant une gare de Budapest barrée par la police hongroise après avoir été fermée puis rouverte dans la matinée. Ils ont réclamé d'être autorisés à se rendre en Allemagne.

Une centaine de policiers portant des casques et des matraques barraient l'accès de la gare en milieu de journée. Plusieurs dizaines de migrants qui se trouvaient à l'intérieur ont été évacués.

Environ un millier de personnes brandissant des tickets, sifflant et scandant 'Allemagne, Allemagne' ont alors manifesté avant de s'asseoir devant l'entrée.

Tensions entre pays de l'UE

La Hongrie, pays de l'espace Schengen, est l'une des principales voies de transit pour les centaines de milliers de migrants venus d'Afrique ou du Proche-Orient qui tentent de rejoindre l'Europe de l'Ouest.

Cette situation a accentué les tensions entre les pays membres de l'Union européenne, la Hongrie et l'Autriche demandant à l'Allemagne de préciser sa position à l'égard du Règlement Dublin qui fixe les procédures de demande d'asile.

Suivant l'exemple des autorités hongroises lundi, la ministre autrichienne de l'Intérieur a justifié sa demande par la nécessité de ne pas donner de faux espoirs aux réfugiés actuellement en Hongrie.

Les autorités allemandes avaient indiqué le mois dernier que les réfugiés syriens disposeraient d'un statut particulier, provoquant un sentiment de confusion quant à l'application du Règlement Dublin.

Règlement Dublin pas suspendu

Selon les dispositions de ce texte, les migrants doivent demander l'asile dans le pays de l'Union européenne par lequel ils sont entrés dans l'espace communautaire.

L'Allemagne est intervenue mardi matin pour expliquer sa position et rappeler son respect des dispositions communautaires. 'L'Allemagne n'a pas suspendu Dublin', a déclaré un porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

'Le Règlement Dublin reste valable et nous attendons des Etats membres de l'Europe qu'ils y adhèrent. Quiconque vient de Hongrie doit s'enregistrer là-bas et entamer sa procédure de demande d'asile là-bas', a dit le porte-parole.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.