Afflux de migrants: la Croatie ferme une partie de ses frontières

La Croatie achemine des migrants vers sa frontière avec la Hongrie

Photo: Keystone

Les autorités croates ont entamé vendredi l'acheminement des migrants du Moyen-Orient se trouvant sur son sol vers la frontière avec la Hongrie, a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur. Zagreb estime ne pas avoir 'd'autre choix'.

Selon le responsable du ministère de l'intérieur, les transports s'effectuent 'pour l'instant' par autobus depuis les localités Beli Manastir (nord-est de la Croatie) et Tovarnik (est) où se trouvent une partie des 14'000 migrants ayant pénétré en territoire croate depuis mercredi matin. Un précédent bilan fourni dans la matinée faisait état de 13'000 migrants présents sur le sol croate.

Le Premier ministre croate Zoran Milanovic avait annoncé auparavant que la Croatie allait acheminer les migrants se trouvant sur son territoire vers la Hongrie. A la question de savoir si les autorités croates allaient transférer les migrants vers la Hongrie, il avait répondu: 'Quel autre choix avons-nous, (...) c'est légitime'.

Barbelés à la frontière

Face à l'afflux de migrants en quête de gagner l'Europe occidentale, depuis la Serbie, les autorités croates ont décidé jeudi de fermer 'jusqu'à nouvel ordre' sept des huit passages frontaliers avec son pays voisin.

Cette décision maintient la pression sur l'Union européenne, dont les dirigeants se retrouvent la semaine prochaine pour tenter de surmonter leurs divisions face à cette crise. La Croatie est la nouvelle route vers l'Europe occidentale après le verrouillage de la frontière serbo-hongroise, théâtre mercredi d'affrontements entre migrants excédés et forces de l'ordre.

De son côté, Budapest a commencé à poser une clôture de barbelés à sa frontière avec la Croatie pour empêcher le passage des migrants, a annoncé vendredi le Premier ministre Viktor Orban. 'Les travaux ont commencé pour une fermeture matérielle de la frontière. (...) Il semble que nous ne puissions nous reposer sur personne', a-t-il dit.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.