Alberta: évacuations de sites pétroliers menacés par les feux

Alberta: évacuations de sites pétroliers menacés par les feux

Photo: Keystone

Un incendie important, menaçant un site d'exploitation de sable bitumineux près de Fort McMurray, dans la province canadienne de l'Alberta, progressait rapidement vers le nord lundi soir. Il a entraîné l'évacuation de 8000 personnes de camps d'ouvriers.

L'ordre d'évacuation obligatoire a été donné lundi à 22h00 locale (mardi 06h00 en Suisse) pour toutes les bases de vie et les installations pétrolières entre Fort McMurray et quelques kilomètres au sud de Fort MacKay. Une vingtaine de bases de vie des compagnies pétrolières étaient en cours d'évacuation depuis lundi soir, a indiqué le centre de crise.

La veille, la Première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, avait parlé de conditions très difficiles sur toute la zone. Des feux intenses produisaient d'épaisses fumées, retardant les travaux de réparation des réseaux et des infrastructures dans Fort McMurray, évacuée depuis deux semaines.

Au total, ce sont près de 100'000 personnes qui ont quitté la région autour de Fort McMurray. Le premier groupe pétrolier canadien Suncor a procédé à l'arrêt de ses installations pétrolières dans la zone frappée par l'ordre d'évacuation pour la seconde fois depuis le déclenchement de la crise des incendies de forêts. La compagnie Syncrude est également dans cette zone.

Masques à gaz

Les pompiers ont réussi à sauver la majeure partie de Fort McMurray, mais les habitants n'ont toujours pas été autorisés à regagner leurs maisons, en partie à cause de 'milliers' de points sensibles dans le secteur, a déclaré Chad Morrison, responsable de la prévention des incendies dans l'Alberta. Rachel Notley a dit qu'aucune date n'avait été fixée pour le moment en ce qui concerne un retour des habitants.

Les épaisses fumées nécessitent parfois le port de masque à gaz pour les travailleurs dans Fort McMurray en raison des risques pour ces personnels exposés aux fumées. Mme Notley a indiqué que l'indice de la qualité de l'air est trois fois plus mauvais que la normale tolérée.

Une quinzaine de feux de forêts sont toujours actifs en Alberta. Trois sont même hors de tout contrôle comme le plus gigantesque de Fort McMurray, où près de 2900 km2 ont été ravagés depuis le 1er mai lors de son déclenchement. Ce feu continue d'avancer, alimenté par le temps chaud et sec et les vents qui le poussent vers la frontière de la province voisine de la Saskatchewan, située à environ 10 km de la ligne de feu, selon Mme Notley.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.