Attentat en Isère: l'enquête montre un mobile terroriste

Attentat en Isère: l'enquête montre un mobile terroriste

Photo: Keystone

L'auteur présumé de l'attentat commis vendredi en Isère a reconnu s'être rendu en Syrie, où il a passé un an en 2009, selon sa soeur. L'enquête laisse 'entrevoir un mobile terroriste' à son geste, a déclaré mardi le procureur de Paris.

En garde à vue, l'auteur présumé de l'attentat a déclaré n'avoir eu aucune motivation religieuse. L'enquête a cependant fait apparaître 'des relations suivies' avec un Français parti en Syrie, à qui il a envoyé deux photos, dont un selfie macabre avec la tête de son employeur, qu'il a décapité.

'L'ensemble de ces éléments laisse entrevoir un mobile terroriste à son geste, bien que justifié par des considérations personnelles', a déclaré le procureur François Molins. 'Selon lui, les mobiles de son acte seraient purement personnels et son acte ne serait pas terroriste. En fait, l'un n'exclut pas l'autre', a-t-il ajouté.

Le parquet de Paris a ouvert mardi une information judiciaire pour participation à une association de malfaiteurs terroristes en vue de préparer ou de faciliter la commission de crimes d'assassinats, notamment. Il a requis la mise en examen de l'auteur présumé et son placement en détention provisoire.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.