Attentats à la voiture piégée en Libye: au moins 40 morts

Vengeance meurtrière de l'EI en Libye après les raids de l'Egypte

Photo: Keystone

Alors que la communauté internationale cherche à réconcilier les rivaux politiques en Libye, un triple attentat a tué 31 personnes vendredi dans l'est du pays. Par ailleurs, une éventuelle levée de l'embargo sur les armes en Libye devait être discutée en soirée à New York.

La branche libyenne du groupe Etat islamique (EI) a revendiqué les attentats perpétrés à Koubbah, à une trentaine de kilomètres de la ville côtière de Derna. Ces attaques perpétrées par deux kamikazes ont fait 31 morts et une quarantaine de blessés.

Dans un bref communiqué, l'organisation dit avoir voulu 'venger le sang de nos musulmans à Derna', fief des islamistes radicaux. Cette ville avait subi lundi des raids égyptiens menés conjointement avec les forces aériennes du gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale.

Dizaines de milices

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute en été 2011 de Mouammar Kadhafi. Deux gouvernements et deux parlements se disputent la légitimité du pouvoir. Le gouvernement reconnu par la communauté internationale est basé à Tobrouk, dans l'est du pays.

En outre, les autorités ne parviennent pas à contrôler les dizaines de milices. Ces dernières, formées d'ex-insurgés, font la loi face à une armée et une police régulières divisées et affaiblies.

Embargo sur les armes

Intervenant mercredi devant le Conseil de sécurité à New York, le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohammed al-Dairi, a demandé à l'ONU de lever l'embargo sur les armes -imposé à son pays depuis 2011- afin de mieux lutter contre les djihadistes. La communauté internationale, a-t-il dit, doit 'aider' l'armée 'à renforcer ses capacités militaires nationales'.

Le Conseil de sécurité devait entamer des négociations sur ce projet de levée d'embargo des armes vendredi à New York. Plusieurs membres du Conseil, dont la Russie, sont réticents à lever cet embargo, évoquant le risque de voir des armes tomber entre de mauvaises mains.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.