Au moins 13 morts et des blessés dans un incendie à Rouen

Treize morts dans un incendie lors d'un anniversaire à Rouen

Photo: Keystone

Treize personnes sont mortes intoxiquées et six autres ont été blessées dans un incendie qui s'est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi dans un bar de Rouen. Le sinistre a probablement été provoqué par les bougies d'un gâteau d'anniversaire.

C'est l'incendie le plus meurtrier en France depuis 2005. 'Parmi les six blessés, une personne est en urgence absolue', a précisé Yvan Cordier, secrétaire général de la préfecture. La plupart des victimes étaient âgées de 18 à 25 ans.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incendie qui a éclaté dans le sous-sol de l'établissement. Selon le quotidien local Paris-Normandie, le bar du Cuba Libre avait été privatisé pour une soirée d'anniversaire et l'incendie a été causé par les bougies du gâteau d'anniversaire.

Polystyrène

Le drame s'est produit autour de minuit dans le sous-sol du bar, situé au centre-ville de Rouen. Selon la police, il a probablement été causé par des bougies qui ont embrasé le plafond de la salle.

'Il n'y a pas eu d'explosion, ce sont les bougies utilisées pour une fête d'anniversaire qui ont enflammé le plafond constitué de polystyrène, libérant des gaz qui ont intoxiqué les victimes', a déclaré la permanence du commissariat.

Vitrine soufflée

La vitrine du Cuba Libre, situé sur la rive gauche de la Seine, a été soufflée, sa devanture noircie par les flammes. Les témoins ont décrit un incendie très violent.

'D'un seul coup, tout a sauté. On a vu la fumée et on a vu les flammes, les chaises, elles ont volé, la vitrine...', a déclaré à Reuters Valérie Fouquet, qui se trouvait à la terrasse de l'établissement.

Totalement, totalement accidentel

Interrogé sur Europe 1, le maire socialiste de la ville, Yvon Robert, a insisté sur le fait que l'incendie est 'totalement, totalement accidentel'. Présent sur place, le vice-procureur du parquet de Rouen, Laurent Labadie, a fait de même.

Sur son compte Twitter, Manuel Valls a exprimé une 'profonde tristesse face à la tragédie qui a fauché treize jeunes vies'. 'Compassion et soutien aux familles éprouvées', ajoute le Premier ministre.

Présent sur place, le vice-procureur du parquet de Rouen, Laurent Labadie, a insisté sur le caractère accidentel de l'incendie, poursuit Paris-Normandie.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.