Cameron annonce un plan contre la propagande « extrémiste »

Cameron annonce un plan contre la propagande

Photo: Keystone

Le Premier ministre britannique David Cameron a dévoilé dimanche un plan de 5 millions de livres (7,4 millions de francs) pour aider les organisations locales à lutter contre la propagande des groupes 'extrémistes'. Au premier rang desquels l'Etat islamique (EI).

Cette annonce intervient à la veille du lancement, lundi, d'une 'nouvelle stratégie contre l'extrémisme', indiquent les services de l'exécutif britannique dans un communiqué.

Le gouvernement Cameron espère ainsi contrecarrer la machine de propagande des groupes djihadistes qui tentent de recruter des combattants à l'étranger. D'après des chiffres officiels, plus de 700 Britanniques seraient partis combattre dans les régions de Syrie et d'Irak contrôlées par l'EI, parmi lesquels près de 300 seraient rentrés au Royaume-Uni.

Le plan de cinq millions de livres permettra, selon le gouvernement, de soutenir les organisations locales et de fournir des 'discours alternatifs crédibles aux dangereux idéaux véhiculés par les extrémistes'. Downing Street cite par exemple des formations à l'utilisation des réseaux sociaux, ou des assistances techniques pour permettre aux associations 'de créer un site internet'.

'Nous devons systématiquement faire face et lutter contre l'extrémisme (...) en révélant ses mensonges et ses conséquences destructives', déclare David Cameron, cité dans le communiqué. 'Il nous faut le stopper dès le départ: empêcher que la graine de la haine ne s'implante dans l'esprit des gens et la priver de l'oxygène dont elle a besoin pour grandir', dit-il.

'Une coalition nationale'

La nouvelle stratégie de lutte contre l'extrémisme, poursuit le dirigeant conservateur, visera également à 'développer le partenariat entre les entreprises, la police et le gouvernement pour supprimer les données terroristes et extrémistes sur Internet'.

Le gouvernement note que depuis 2010, quelque 110'000 'éléments de propagande extrémiste' ont été supprimés sur le net par la police britannique, dont 38'000 depuis le début de l'année.

M. Cameron assure vouloir placer 'au coeur' de cette stratégie 'l'édification d'une coalition nationale de tous les groupes et personnes unis dans leur détermination à battre l'extrémisme'.

Lors d'un discours-programme prononcé début octobre devant le congrès du Parti conservateur à Manchester, le Premier ministre britannique avait affiché son ambition de 'vaincre' l'extrémisme 'une fois pour toutes'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.