Combats sporadiques à Alep au lendemain de la rupture du siège

Combats sporadiques à Alep au lendemain de la rupture du siège

Photo: Keystone

Des combats sporadiques avaient lieu dimanche dans le sud de la ville d'Alep, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. La veille, les rebelles avaient annoncé avoir brisé le siège imposé par le régime depuis trois semaines.

Une alliance de groupes rebelles, islamistes et djihadistes, a annoncé samedi avoir pris le quartier gouvernemental de Ramoussa, à la périphérie sud d'Alep. Ils ont alors pu faire la jonction avec les quartiers rebelles de l'est de la deuxième ville de Syrie, enjeu majeur du conflit.

Mais la route reste dangereuse pour les civils, souligne l'OSDH, son directeur Rami Abdel Rahmane. Il fait état de 'combats et raids aériens sporadiques, mais de moindre intensité'. 'Pas un seul civil n'a quitté les quartiers est car la route est très dangereuse et pas sécurisée', a-t-il expliqué à l'AFP.

Samedi, des combattants du camp rebelle s'étaient dans un premier temps emparés de plusieurs bâtiments dans une académie militaire à l'extrémiste sud-ouest d'Alep. Ils ont par la suite avancé et pris le quartier de Ramoussa d'où ils ont pu rejoindre les quartiers rebelles jusque-là assiégés par le régime.

Célébration

Des photos publiées par les rebelles montrent leurs combattants s'embrassant et célébrant la rupture du siège imposé par les forces du régime depuis le 17 juillet.

Selon un photographe de l'AFP sur place, un camion de légumes, le premier en un mois, a pu entrer dans les quartiers rebelles d'Alep en passant par une zone reprise au régime. Les tomates et les pommes de terre seront vendues dans les marchés dans le secteur qui manquait de tout.

Les médias officiels ont pour leur part démenti que le siège a été brisé faisant état d'une poursuite des combats. 'Les groupes terroristes subissent des pertes énormes et n'ont pu briser l'encerclement des quartiers est d'Alep', rapportait tard samedi l'agence de presse officielle syrienne Sana, citant une source militaire.

'L'armée syrienne en coordination avec les forces qui lui sont alliées poursuivent leur combat au sud d'Alep', ajoute Sana. L'agence fait état de 10 civils tués samedi dans des bombardements rebelles de deux quartiers tenus par le régime.

Selon l'OSDH, au moins 130 civils ont été tués depuis l'offensive lancée par les groupes rebelles sur le sud d'Alep le 31 juillet. Les affrontements ont fait plus de 700 morts parmi les combattants des deux camps, la plupart côté rebelle en raison de la 'supériorité aérienne' du régime, précise l'Observatoire.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.