Début de la parade militaire pour les 70 ans du régime nord-coréen

Imposante parade à Pyongyang pour les 70 ans du parti unique

Photo: Keystone

Portant son costume sombre à col Mao, Kim Jong-Un a salué samedi à Pyongyang les milliers de soldats réunis pour la grande parade militaire marquant les 70 ans du parti unique. Le leader nord-coréen en a profité pour s'adresser aux Etats-Unis sur un ton menaçant.

La Corée du Nord est prête à faire face à toute menace des Etats-Unis, a-t-il affirmé en présidant cette parade qui pourrait être l'une des plus imposantes démonstrations de force de l'histoire du pays. Vague après vague, des milliers de soldats marchant au pas de l'oie ont défilé sur la place Kim Il-Sung.

Le dirigeant a été salué par le commandant de la garde d'honneur avant de passer en revue les troupes marchant en formations.

'Aujourd'hui, notre parti proclame avec détermination que nos forces armées révolutionnaires sont capables de faire face à toute guerre provoquée par les Etats-Unis, et nous sommes prêts à protéger notre peuple et le ciel bleu de notre patrie', a lancé Kim Jong-Un.

Une mer de couleurs

Le défilé était organisé en hommage au parti unique d'inspiration marxiste-léniniste, qui règne au bon plaisir de trois générations de Kim. 'Le parti des travailleurs de Corée est un parti invincible qui forme un tout avec le peuple', a ajouté le leader dans un discours de 30 minutes, ponctué d'applaudissements de dizaines de milliers de personnes.

La place était submergée par une mer de couleurs, des dizaines d'hommes et de femmes agitant des drapeaux et des fleurs. Kim Jong-Un n'a pas tari d'éloges envers les Nord-Coréens, les qualifiant de 'source du miracle' qui a permis à ce pays de se transformer en 'puissant Etat socialiste, indépendant et autonome en matière de défense'.

Des chars, d'autres véhicules blindés et des missiles à longue portée ont pris part à cette parade.

'Vive le Parti invincible des travailleurs de Corée', proclamait une large banderole suspendue à un ballon gonflé à l'hélium qui surplombait la place Kim Il-Sung. Les immeubles entourant la place étaient ornés des drapeaux du parti communiste (faucille et marteau sur fond rouge) et du drapeau bleu, blanc rouge de la Corée du Nord.

Sur la tombe des Kim

Le numéro un nord-coréen avait déjà rendu hommage à sa lignée en se rendant la veille à minuit au palais du Soleil Kumsusan, transformé en mausolée pour son père et son grand-père Kim Il-Sung, fondateur de la Corée du Nord.

Les festivités annoncées dès février semblent parmi les plus fastueuses depuis que Kim Jong-Un a pris les rênes du pouvoir à la suite du décès de son père Kim Jong-Il en 2011.

A l'intention du reste du monde, il s'agit pour la Corée du Nord de démontrer sa force ainsi que le peu de cas qu'elle fait de ce que pense la planète de ses programmes nucléaire et de missiles.

Pyongyang a jusqu'ici mené trois essais nucléaires (en octobre 2006, mai 2009 et février 2013) et menacé d'en conduire un quatrième dans le cadre d'un programme d'armes nucléaires et de missiles que le pays a poursuivi malgré des sanctions internationales.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.