Des bougies, des messages et des larmes: Bruxelles se recueille

Des bougies, des messages et des larmes: Bruxelles se recueille

Photo: Keystone

A la nuit tombée, de l'aéroport de Zaventem à la place de la bourse, en plein coeur de la capitale belge, Bruxelles s'est recueillie mercredi soir pour rendre hommage aux victimes des attentats. Le dernier bilan provisoire fait état de 31 morts et 300 blessés.

En première ligne mardi, plusieurs centaines d'employés de l'aéroport international de Bruxelles se sont rassemblés à quelques centaines de mètres de l'aérogare dévastée par les attaques des djihadistes.

Certains sont venus avec leurs badges, d'autres avec leurs brassards fluorescents, signe d'appartenance à une 'famille' endeuillée. L'aéroport emploie 20'000 personnes, dont beaucoup d'habitants de la commune de Zaventem, dans laquelle il se situe.

Jambe arrachée

'On n'a pas de nouvelles de certains, d'autres ont eu une jambe, un doigt amputé, des morceaux de béton dans le cerveau', confie un agent de sécurité, ému.

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont incarné cette journée de deuil national et de recueillement, visitant les sites des attentats, au chevet de victimes à l'hôpital Erasme et place de la bourse, devenue depuis la veille lieu de mémoire, à l'instar de la place de la république à Paris après les attentats de janvier et novembre 2015.

Tout au long de la journée marquée par une minute de silence à midi, des centaines de Bruxellois se sont rendues sur cette place du centre-ville historique de la capitale. En 24 heures, le site a été envahi de témoignages de solidarité. Le mémorial improvisé a grandi jusqu'à couvrir presque la moitié de la place.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.