Des condamnations après le naufrage d'un ferry aux Philippines

Des condamnations après le naufrage d'un ferry aux Philippines

Photo: Keystone

La police philippine a inculpé de meurtre les propriétaires et l'équipage du ferry qui a chaviré jeudi, a annoncé samedi le chef de la police régionale Asher Dolina. Au moins 59 personnes ont trouvé la mort lors de ce naufrage survenu dans le centre des Philippines.

L'inculpation des responsables a été signifiée vendredi soir dans la ville d'Ormoc, d'où était parti le ferry Kim Nirvana avec ses quelque 200 passagers. Une surcharge pourrait être à l'origine du naufrage, a déclaré samedi un responsable, alors qu'une enquête gouvernementale est en cours.

Selon les premiers éléments de l'investigation, le ferry a tourné très brusquement après avoir quitté le port d'Ormoc, ce qui l'a fait chavirer, dans des eaux relativement calmes, a expliqué M. Dolina. 'Ils ont été négligents, montrant qu'il y avait intention de tuer. Ils ont été imprudents sciemment', a-t-il ouvertement accusé.

Dix-neuf personnes ont été inculpées, le propriétaire du navire, le capitaine et 17 membres d'équipage, a-t-il précisé. L'enquête de la police est séparée de celle des gardes-côtes. Au terme de leur enquête, eux aussi peuvent également inculper ceux qu'ils jugent responsables de l'accident.

Surcharge constatée

Des survivants ont déclaré avoir vu près de 150 sacs de ciment chargés sur le ferry avant qu'il ne chavire jeudi, peu après avoir appareillé du port d'Ormoc, a indiqué Godiardo Ebcas, un conseiller municipal.

Selon ce responsable, des survivants ont déclaré que la cargaison, entreposée sur le pont inférieur du navire, n'était pas fixée avec des cordes comme elle aurait dû l'être. 'Cela peut avoir causé un déséquilibre du bateau', a-t-il dit.

Selon un nouveau bilan rendu public samedi par le ministre philippin des transports, Joseph Emilio Abaya, 59 personnes sont mortes lors de la tragédie. Les opérations de recherche de survivants ou de corps ont été interrompues vendredi, et le bateau remorqué vers le port.

Le Kim Nirvana, un ferry de 33 tonnes, effectuait la liaison entre Ormoc et les îles Camotes lorsqu'il s'est retourné à quelques centaines de mètres de son port de départ.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.