Des dizaines de réfugiés retrouvés morts dans un camion en Autriche

Au moins 20 migrants trouvent la mort en Autriche

Photo: Keystone

Angela Merkel et des dirigeants des Balkans de l'Ouest se sont retrouvés jeudi à Vienne. L'ordre du jour de leur réunion a été chamboulé par la crise des migrants et la découverte dans l'est du pays d'au moins 20 émigrés morts dans un poids lourd.

Le véhicule portait des plaques hongroises. Il était garé sur une aire de stationnement dans l'est frontalier du Burgenland, proche de la Hongrie.

Entre 20 et 50 corps ont été retrouvés, a estimé devant la presse le porte-parole de la police, Hans Peter Doskozil. Les premières indications laissent penser qu'ils sont morts d'asphyxie. Selon la police autrichienne, le chauffeur du poids lourd est un Roumain.

La découverte macabre a été annoncée alors que Mme Merkel participait à Vienne à un sommet avec les dirigeants des Balkans de l'Ouest. Tous ont réclamé un 'plan d'action' de l'UE pour contenir les migrants.

La chancelière Angela Merkel s'est dite 'bouleversée'. Cette 'terrible' nouvelle constitue 'un avertissement' pour l'Europe qui doit résoudre la crise des migrants, a-t-elle déclaré.

L'UE priée d'agir

La Macédoine et la Serbie, deux des principaux points de passage des dizaines de milliers de migrants, ont appelé l'UE à agir. 'Nous faisons face à la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale', a souligné le ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic, en appelant l'UE à élaborer un 'plan d'action'.

Son homologue macédonien Nikola Poposki a souligné que son pays accueille chaque jour 3000 nouveaux arrivants en provenance de la Grèce voisine. Débordée par l'afflux des migrants, la Macédoine a proclamé l'état d'urgence à la frontière la semaine dernière.

'Route des Balkans'

La 'route des Balkans de l'Ouest' est suivie par des Syriens ou des Irakiens fuyant la guerre. En bus, à pied ou prenant les trains d'assaut, des Albanais, des Kosovars ou des Serbes l'empruntent aussi en quête d'une vie meilleure.

En Méditerranée, dix opérations de sauvetage ont été lancées mercredi dans le canal de Sicile et non loin des côtes libyennes. Quelque 3000 migrants ont été secourus, mais 55 cadavres ont été découverts à bord de trois embarcations. La semaine dernière, 5300 personnes avaient été secourues.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.