Des familles irakiennes déplacées reviennent à Ramadi

Des familles irakiennes déplacées reviennent à Ramadi

Photo: Keystone

La population déplacée de Ramadi a commencé à se réinstaller dans la ville, selon les autorités locales. L'armée a repris la capitale provinciale de l'Anbar, située à une centaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad, aux djihadistes de l'Etat islamique (EI) en décembre.

Environ 3000 familles sont de retour depuis samedi dans les quartiers de la ville débarrassés des mines et explosifs laissés par l'EI, a déclaré le gouverneur de la ville, Hameed Dulaymi.

Les habitants se servent pour l'instant de générateurs car le réseau électrique de la ville n'a pas encore été réparé. L'eau est pompée dans l'Euphrate.

La reconquête de Ramadi a constitué le premier succès majeur de l'armée régulière irakienne depuis sa débâcle face à l'offensive de l'EI dans le nord et l'ouest du pays il y a deux ans environ.

La plupart des habitants de la ville ont trouvé refuge dans des camps installés à l'ouest de Bagdad. Un demi-million de personnes résidaient dans la localité avant la bataille.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.