France: un pilote hors du cockpit avant l'accident de l'Airbus

Swiss et Edelweiss imposent une double présence dans le cockpit

Photo: Keystone

Après l'accident de l'Airbus de Germanwings, des compagnies aériennes en Suisse et à l'étranger ont décidé d'imposer la présence permanente de deux personnes dans le cockpit. Swiss, filiale de Lufthansa, et Edelweiss,aussi membre du groupe,ont franchi le pas vendredi.

une société soeur de Swiss et appartient, comme cette dernière, à Lufthansa. La compagnie allemande annonce par ailleurs avoir renforcé son contrôle de la sécurité, en créant un nouveau poste ad hoc.

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a quant à elle édicté vendredi une recommandation temporaire allant dans le même sens, a-t-elle indiqué dans un communiqué. Cette recommandation pourrait être revue à la lumière de nouvelles informations concernant l'accident de Germanwings, précise l'AESA.

Porte verrouillée

Le copilote de l'avion qui s'est écrasé mardi avec 150 personnes à bord a verrouillé de l'intérieur la porte du cockpit où le pilote l'avait laissé seul momentanément et aurait délibérément précipité l'appareil dans le massif des Alpes.

Jeudi soir, Helvetic Airways et EasyJet Suisse ont fait savoir qu'elles modifiaient leurs règles de sécurité et auraient toujours deux membres d'équipage dans les cockpits. Cette mesure est effective 'immédiatement' chez Helvetic Airways, et depuis vendredi chez EasyJet.

Selon cette réglementation, si un des pilotes quitte le cockpit, il doit y être remplacé par un membre de l'équipage, a précisé Helvetic.

L'OFAC pourrait prendre des mesures

L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) suit activement l'évolution de la situation. Il se réserve la possibilité d'ordonner des mesures si cela devait s'avérer nécessaire, a dit son porte-parole Anton Kohler. Si l'AESA émet des directives, elles sont automatiquement valables pour la Suisse, a noté le porte-parole.

Plusieurs compagnies étrangères ont déjà modifié leurs règles: Air Canada, la compagnie à bas coûts Norwegian, Air Berlin - société-mère de la suisse Belair -, AirBaltic, Icelandair ainsi que les britanniques Virgin Atlantic, Monarch et Thomas Cook. British Airways ne voulait pas encore se prononcer vendredi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.