GP d'Australie: les deux Sauber sur la piste, négociations en cours

GP d'Australie: les deux Sauber sur la piste, négociations en cours

Photo: Keystone

Les deux Sauber C34 ont pris la piste vendredi lors de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie de F1, avec au volant leurs pilotes prévus pour la saison 2015, Felipe Nasr et Marcus Ericsson. Pendant ce temps, une nouvelle audience avait lieu à la Cour Suprême de l'Etat de Victoria.

Elle a été saisie par le Néerlandais Giedo van der Garde, pilote de réserve de Sauber F1 l'an dernier, qui a lancé une action en justice pour faire valoir ses droits à l'un des deux volants Sauber en 2015, en vertu d'un contrat signé en 2014. Les débats ont été 'ajournés' et devaient reprendre samedi matin à 9h30 à Melbourne.

Le bon sens invoqué

En attendant, 'le juge a conseillé aux deux parties d'avoir des discussions pleines de bon sens', a indiqué le tribunal, sur son compte Twitter. Les négociations allaient continuer toute la soirée, selon un journaliste britannique qui s'est rendu sur place.

Vendredi, pendant la 1ère séance d'essais libres, aucune des deux monoplaces suisses n'était sortie des stands, et aucun commentaire n'a été fait, dans le paddock de l'Albert Park, par la directrice de Sauber F1, l'Autrichienne Monisha Kaltenborn.

M. Van der Garde avait obtenu jeudi une deuxième décision favorable en 24 heures, de la part de la Cour suprême de l'Etat de Victoria. Mais il ne disposait toujours pas, vendredi, de la Super Licence indispensable pour participer à un week-end de Grand Prix. Il a quand même commencé à mouler un siège dans le stand de Sauber, en s'équipant d'une combinaison de course d'Ericsson.

En outre, les avocats de van der Garde ont déposé jeudi une plainte pour 'entrave au cours de la justice'. Sauber F1 n'a pas demandé cet hiver de Super Licence pour lui, ce qui compromettait ses chances de rouler ce week-end à Melbourne, vu les délais administratifs requis par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.