Hollande serait éliminé au premier tour s'il se représente

Hollande serait éliminé au premier tour s'il se représente

Photo: Keystone

François Hollande serait éliminé dès le premier tour s'il brigue un nouveau mandat comme président, selon un sondage publié samedi. Dans l'hypothèse, tout de même testée, d'une présence au second tour, il serait battu en duel face à n'importe quel adversaire.

Dans ce cas, il serait aussi battu par la dirigeante de l'extrême droite Marine Le Pen, un scénario totalement inédit. Il s'agit du pire résultat jamais enregistré par le chef de l'Etat français dans un sondage en vue de la présidentielle de 2017.

Selon l'enquête Odoxa/Dentsu Consulting publiée samedi par le quotidien Le Parisien et la chaîne d'info en continu BFMTV, François Hollande recueillerait au mieux 15% des voix au premier tour si l'élection avait lieu dimanche.

Il serait ainsi éliminé au profit de Marine Le Pen et du candidat de droite, qu'il s'agisse de l'ex-président Nicolas Sarkozy (2007-2012) ou d'Alain Juppé, le favori des sondages pour la primaire du camp conservateur de novembre prochain.

Macron en embuscade

En cas de renoncement, le jeune ministre de l'Economie Emmanuel Macron serait le préféré de 34% des Français pour représenter la gauche. Il se place loin devant le Premier ministre Manuel Valls (15%), mais n'arrive qu'en cinquième position chez les sympathisants de gauche. M. Macron a récemment renforcé les spéculations sur ses ambitions en créant son propre mouvement.

Signe d'une volonté de renouvellement dans l'opinion, il pourrait qualifier son camp au second tour, si la droite était représentée par Nicolas Sarkozy.

Marine Le Pen au second tour

Comme tous les sondages depuis plus d'un an, l'enquête d'Odoxa qualifie Marine Le Pen au second tour dans tous les scénarios. Tous bords confondus, Alain Juppé est le seul apte à devancer la candidate d'extrême droite au premier round (34% contre 32%).

Pour le duel final, la présidente du Front national (FN) serait laminée par Alain Juppé (66% contre 34%) ou Emmanuel Macron (61% contre 39%). Elle serait aussi largement battue par Nicolas Sarkozy (55% contre 45%).

Dégringolade

Impossible au regard des projections de premier tour, le scénario d'un face-à-face avec François Hollande serait le seul dans lequel Marine Le Pen pourrait l'emporter (53% contre 47%). Ce retournement traduit la sévérité de la dégringolade du président: en janvier, un précédent sondage Odoxa le donnait vainqueur à 54% en cas de duel avec la patronne du FN.

Le président Hollande avait annoncé jeudi qu'il déciderait en fin d'année d'une éventuelle candidature à sa réélection en 2017.

L'enquête publiée samedi a été réalisée les 14 et 15 avril auprès d'un échantillon de 949 personnes représentatives des Français en âge de voter.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.