Hommage solennel aux 130 morts et 350 blessés des attentats à Paris

Hommage aux victimes des attentats:Hollande promet de détruire l'EI

Photo: Keystone

Le président français François Hollande a vendredi promis 'solennellement' de tout faire pour 'détruire l'armée des fanatiques' qui ont commis le massacre du 13 novembre à Paris. Il s'exprimait lors d'une cérémonie d'hommage aux 130 morts et 350 blessés aux Invalides.

Le chef de l'Etat français a dénoncé 'une horde d'assassins' ayant agi 'au nom d'une cause folle et d'un Dieu trahi'. Face aux terroristes, 'nous multiplierons les chansons, les concerts, les spectacles, nous continuerons à aller dans les stades', a-t-il aussi déclaré.

'Je vous promets aussi que la France restera elle-même, telle que les disparus l'avaient aimée, et telle qu'ils auraient voulue qu'elle demeure', a-t-il ajouté.

Brel et Barbara

La cérémonie présidée par le chef de l'Etat François Hollande a été marquée par la chanson du Belge Jacques Brel 'Quand on n'a que l'amour', interprétée alors que sur un écran géant défilaient des photos des victimes. 'Perlimpinpin' de Barbara a suivi. Le président français semblait ému, fermant plusieurs fois les yeux et contractant la machoire.

Christophe, 48 ans, Lola, 17 ans... La triste litanie des noms des victimes, fauchées à des terrasses de café ou dans la salle de concerts du Bataclan, a ensuite été égrénée. L'assistance était debout.

Certaines familles pas présentes

Quelque 2600 personnes, dont de nombreuses familles de victimes et des blessés, ont participé à cette cérémonie nationale dans la cour d'honneur de l'Hôtel des Invalides.

Quelques familles des victimes ont cependant refusé de s'associer à cet hommage et n'étaient pas présentes, jugeant que le gouvernement n'avait rien fait après les premiers attentats de janvier, déjà revendiqués par le groupe Etat islamique (EI).

Outre les membres du gouvernement, de nombreuses personnalités représentant l'ensemble de l'échiquier politique étaient présentes, parmi lesquelles l'ancien président Nicolas Sarkozy, les ex-Premiers ministres Lionel Jospin, Jean-Pierre Raffarin, François Fillon ou la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.