Indépendantistes décidés à lancer le « processus » vers la sécession

Indépendantistes décidés à lancer le

Photo: Keystone

La principale coalition indépendantiste en Catalogne estime qu'elle est en mesure de lancer le processus qui doit mener la région du nord-est de l'Espagne vers l'indépendance en 2017. Mariano Rajoy est ouvert au dialogue mais pas à n'importe quel prix.

Le chef du gouvernement espagnol est disposé à discuter avec le gouvernement régional de Catalogne, mais uniquement 'dans le cadre de la loi'. Il s'est présenté lundi au cours d'une conférence de presse en garant de la légalité et de l'unité de l'Espagne. 'Il y a beaucoup de choses dont on peut discuter. Mais tant que je serai président du gouvernement, je ne discuterai jamais de l'unité de l'Espagne, de la souveraineté nationale ou de la liberté des Espagnols', a déclaré le chef du gouvernement.

'Le message (des électeurs) est clair. Nous avons la majorité qui légitime totalement le fait d'initier le processus', a déclaré pour sa part Raul Romeva, tête de liste de la coalition 'Ensemble pour le oui', lors d'un autre point de presse à Barcelone, au lendemain du scrutin régional qui donne 72 sièges aux listes indépendantistes, soit la majorité absolue au parlement. Les résultats montrent cependant que leur camp n'a obtenu que 47,8% des suffrages.

Le président sortant catalan, l'indépendantiste Artur Mas, a de son côté dû répondre à plusieurs questions sur son rôle au sein de la coalition alors que des appels à son départ se multiplient dans le camp du non.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.