Irak: 8 morts dans une prise d'otages dans un centre commercial

Une série d'attentats fait une cinquantaine de morts en Irak

Photo: Keystone

L'Etat islamique (EI) a revendiqué une série d'attentats qui ont fait au moins 44 morts et des dizaines de blessés lundi en Irak, à Bagdad et à Mouqdadiyah, au nord-est de la capitale. Un autre attentat, non revendiqué, a fait sept morts.

L'organisation extrémiste sunnite s'est notamment attribué la responsabilité d'une attaque contre un centre commercial qui a fait au moins 18 morts et 40 blessés dans le quartier majoritairement chiite de Jadida, dans l'est de Bagdad.

L'attaque a débuté par l'explosion d'une voiture piégée à l'entrée du site, qui a coûté la vie à sept personnes dont deux policiers, selon des sources policières et médicales. Quatre assaillants ont alors pénétré dans l'enceinte où ils ont abattu cinq autres personnes. Six personnes ont ensuite été tuées quand les kamikazes ont fait sauter leurs gilets explosifs, ont ajouté ces sources.

Revendication de l'EI

Dans un communiqué diffusé en ligne par ses partisans, l'organisation extrémiste sunnite déclare que quatre de ses combattants ont ciblé un rassemblement de 'païens hérétiques', terme péjoratif qu'elle emploie pour désigner les chiites. L'EI affirme avoir tué ou blessé 90 personnes.

La police a repris le contrôle du centre commercial et un haut responsable de la sécurité a démenti qu'il y ait eu prise d'otages, comme l'avaient annoncé certains médias. 'Les forces de sécurité sont sur place et ont pu récupérer les blessés. La situation est sous contrôle', a déclaré le général Saad Maan, porte-parole du ministère de l'Intérieur, à la télévision publique.

L'officier a imputé, sans le nommer, l'attaque à l'EI, en évoquant 'ce groupe terroriste qui a subi de lourdes pertes de la part des forces de sécurité'.

Explosion dans un café

A Mouqdadiyah, à 90 km au nord-est de Bagdad, deux explosions ont visé un quartier fréquenté par des miliciens chiites, faisant au moins 23 morts et 51 blessés. Un kamikaze a déclenché ses explosifs dans un café de la ville avant qu'une voiture piégée n'explose à l'arrivée des secours.

Dans la même province, l'explosion d'une voiture piégée a fait trois morts et huit blessés près d'un restaurant de la ville de Baqouba, un attentat revendiqué par l'EI. Les forces de sécurité ont instauré un couvre-feu dans toute la province de Diyala, où se situent Mouqdadiyah et Baqouba.

A Nahraouan, un faubourg sunnite au sud-est de Bagdad, un kamikaze a fait exploser une voiture piégée dans une rue commerçante, faisant au moins sept morts et plus de quinze blessés.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.