Jeu de go: le superordinateur de Google décroche un rang « divin »

Jeu de go: le superordinateur de Google décroche un rang

Photo: Keystone

Le programme informatique AlphaGo de Google a remporté mardi la dernière manche de la série de jeu de go contre le champion du monde Lee Sedol. Il s'est vu décerner le titre de grand maître le plus élevé qui soit, réservé à ceux dont les capacités relèvent du 'divin'.

AlphaGo a reçu un 'neuvième dan' honorifique dans la catégorie des joueurs professionnels, équivalant à celui détenu par le Sud-Coréen Lee Se-Dol. Ce champion, consacré par 18 titres internationaux, est largement considéré comme l'un des meilleurs joueurs de go des temps modernes.

'Aucun homme, aucune machine n'a jamais reçu un certificat de dan honorifique professionnel bien que de nombreuses personnes aient reçu des certificats honorifiques amateurs', a expliqué une porte-parole de l'association l'association sud-coréenne du go.

Sur le certificat, qui porte le numéro 001, une mention explique qu'il a été décerné à AlphaGo en reconnaissance de ses 'efforts sincères' pour maîtriser les fondements taoïstes du go et atteindre un 'niveau proche du territoire du divin'.

Victoire éclatante

L'association a annoncé la distinction avant la cinquième et dernière manche du match entre le superordinateur et Lee Se-Dol pour terminer la série sur un score de quatre victoires à une.

AlphaGo a remporté les trois premières manches du combat avec une relative aisance avant que le joueur sud-coréen de 33 ans ne réussisse à marquer un point pour l'humanité en remportant la quatrième manche dimanche.

L'aspect 'homme contre la machine' du combat l'a propulsé en une de la presse internationale, la performance d'AlphaGo étant saluée comme un tournant pour l'intelligence artificielle. Ce match était au moins aussi attendu que celui qui s'était soldé, en 1997, par la défaite du champion du monde d'échecs Garry Kasparov contre l'ordinateur Deep Blue d'IBM.

Nombre incalculable de configurations

Mais le défi pour la machine semblait bien plus relevé au jeu de go, dans lequel deux adversaires tentent d'occuper le plus d'espace sur un plateau quadrillé en plaçant alternativement des pions (pierres) noirs et blancs.

La taille du tablier - 19 lignes sur 19 - offre un nombre incalculable de configurations possibles - davantage qu'il n'y a d'atomes dans l'univers. Ce qui signifie que l'intuition et la créativité sont essentielles pour gagner à très haut niveau.

Deux domaines dans lesquels l'humain, croyait-on, était nécessairement supérieur à la machine. Le programme de Google utilise notamment 'l'apprentissage profond', méthode d'apprentissage automatique conçue sur la base de couches de 'neurones' artificiels, imitant ceux du cerveau humain.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.