Justin Trudeau a prêté serment comme Premier ministre du Canada

Justin Trudeau a prêté serment comme Premier ministre du Canada

Photo: Keystone

Justin Trudeau est officiellement devenu Premier ministre du Canada après avoir prêté serment mercredi, accompagné par l'ensemble de son gouvernement libéral. Symbole important, il a choisi une autochtone, Jody Wilson-Raybould, comme ministre de la Justice.

Le nouveau Premier ministre est arrivé vers 10h00 à la résidence du gouverneur général David Johnston, représentant de la reine Elizabeth II, un peu après la démission du chef du gouvernement sortant, Stephen Harper.

Rompant avec une tradition un peu austère, M. Trudeau, accompagné de son épouse Sophie et de l'ensemble de son gouvernement de 30 ministres, avait remonté à pied la longue allée, acclamé par une foule nombreuse sous le soleil à Ottawa.

Les trois enfants du couple, Xavier, Ella-Grâce et Hadrian attendaient en compagnie de leur grand-mère, Margaret Sinclair Trudeau, leurs parents devant la résidence du gouverneur général.

Gouvernement réduit et paritaire

Le nouveau chef du gouvernement, âgé de 43 ans, a constitué un gouvernement réduit et paritaire (quinze hommes et quinze femmes), une première dans le pays. Le portefeuille de la justice revient à Jody Wilson-Raybould, ancienne cheffe des Premières nations de Colombie-Britannique, qui aura la charge de mettre en place la promesse de M. Trudeau de lancer une enquête publique sur les disparitions et les meurtres inexpliqués de femmes autochtones.

C'est une femme également, Catherine McKenna, qui occupe le ministère de l'Environnement et du changement climatique. A ce titre, c'est elle qui sera à Paris début décembre pour la conférence de l'ONU sur le climat.

Le portefeuille des Finances a été attribué à Bill Morneau, un ancien dirigeant d'entreprise de 53 ans, élu pour la première fois au Parlement lors du scrutin du 19 octobre remporté par le Parti libéral. Et les Affaires étrangères reviennent à Stéphane Dion, l'ancien chef de file des libéraux.

Augmentation des dépenses

Au sein du gouvernement, Justin Trudeau a pris directement les affaires intergouvernementales, soit les relations avec les 10 provinces, ainsi que le portefeuille de la jeunesse.

Le programme économique qui l'a porté au pouvoir prévoit trois budgets déficitaires consécutifs et une augmentation des dépenses d'infrastructures dans le but de soutenir l'économie, mise à mal par la chute des cours des matières premières.

Le nouveau gouvernement promet aussi de durcir la fiscalité des Canadiens les plus riches et de réduire les impôts de la classe moyenne.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.