Kiev et séparatistes commencent à retirer les chars dans l'est

Kiev et séparatistes commencent à retirer les chars dans l'est

Photo: Keystone

L'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses ont annoncé samedi le début du retrait des chars dans l'Est rebelle pour consolider la trêve. La paix négociée avec la médiation franco-allemande semble cependant encore bien loin.

L'annonce intervient au lendemain d'un sommet à Paris entre les dirigeants ukrainien, russe, français et allemand qui ont reconnu l'impossibilité de mener à bien le processus de paix d'ici la fin de l'année. Ce dénouement est pourtant prévu par les accords signés à Minsk en février avec leur médiation.

Les rebelles de la république autoproclamée de Lougansk ont annoncé dans la matinée avoir entamé le retrait des chars, qui doit être suivi de celui des pièces d'artillerie de calibre inférieur à 100 mm. 'Un convoi de chars vient de prendre la direction d'un nouveau lieu de déploiement à 15 km de la ligne du front', a annoncé l'agence officielle de la république séparatiste de Lougansk.

Il était impossible dans l'immédiat de confirmer cette information de source indépendance.

'Le processus a commencé', a pour sa part déclaré un porte-parole de l'armée ukrainienne, Vladislav Seleznev. Il a indiqué que la première étape était 'l'établissement de listes des armes qui vont être soumises aux observateurs internationaux'.

Geste de bonne volonté

Le retrait des chars et des pièces d'artillerie de calibre inférieur à 100 mm dans une zone de 15 km de part et d'autre de la ligne de front a été convenu cette semaine entre les belligérants comme un geste de bonne volonté. Selon l'accord, le retrait des armes légères va prendre une quarantaine de jours.

Les rebelles de l'autre république séparatiste voisine, celle de Donetsk, vont commencer à retirer leurs armes 'après le 18 octobre' si la trêve qui règne depuis peu 'est respectée', a annoncé un haut responsable de la république Edouard Bassourine.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.