L'OMS « très préoccupée » par la tragédie sanitaire en Syrie

L'OMS

Photo: Keystone

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié de 'très préoccupante' la situation sanitaire en Syrie après quatre ans de guerre. Elle a averti que son programme d'aide pourrait être affecté par un manque de fonds.

'Les développements en cours (en Syrie) ont des effets très néfastes sur la santé publique', a déclaré mardi Ala Alwan, un responsable de l'OMS. 'Il y a des problèmes majeurs liés à la difficulté d'atteindre de larges secteurs de la société syrienne pour offrir des services de santé de base', allant des campagnes de vaccination à l'accès à l'eau potable, a-t-il ajouté.

En février, l'OMS avait demandé un milliard de dollars de fonds supplémentaires pour l'aider à fournir des services de santé vitaux pour des millions de personnes en Syrie, en Irak, en République centrafricaine et au Soudan du Sud. Plus de la moitié, soit 687 millions de dollars, sont nécessaires pour la seule Syrie.

La guerre civile, qui a fait plus de 215 000 morts et déplacé la moitié de la population, est entrée dimanche dans sa cinquième année sans perspective d'un règlement. 'En plus du risque d'une propagation des maladies infectieuses, les maladies chroniques sont très répandues' en Syrie, a encore souligné M. Alwan.

En Irak aussi

La situation en Irak est aussi 'dangereuse', a-t-il ajouté, au lendemain de l'annonce que plus de cinq millions de personnes avaient besoin de services sanitaires dans ce pays ravagé lui aussi par la guerre.

'Nous avons maintenant atteint un niveau où nous nous inquiétons d'être dans l'impossibilité de continuer à offrir nos services en raison de la rareté des financements', a déclaré M. Alwan. Et de prévenir: 'la propagation des maladies en Syrie et en Irak mettra en danger l'ensemble des pays' du Moyen-Orient.

Le responsable de l'OMS s'exprimait en marge d'une conférence sur la lutte contre le tabagisme qui se poursuit mercredi à Abou Dhabi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.