L'ONU dépassée par les événements en Syrie

L'ONU dépassée par les événements en Syrie

Photo: Keystone

Une coalition de 21 organisations humanitaires a dressé jeudi un constat d’échec de l’action du Conseil de sécurité de l’ONU en Syrie. Au lieu de s’améliorer, l’accès aux victimes s’est détérioré au cours de l’année écoulée.

Selon un rapport intitulé 'Echec coupable en Syrie', malgré trois résolutions du Conseil de sécurité adoptées en 2014 et exigeant la mise en place de mesures pour assurer la protection des civils et leur porter assistance, l’accès humanitaire s'est détérioré dans une grande partie de la Syrie. Le nombre de tués, de déplacés et de personnes dans le besoin atteint à présent des sommets.

Les statistiques révèlent que les résolutions de l'ONU ont été ignorées ou minimisées par les parties au conflit, les membres du Conseil de sécurité et les autres Etats membres de l’ONU, ce qui a conduit à l’année la plus sombre de la crise syrienne pour la population civile.

Quelque 76'000 tués l'an dernier

Le rapport constate que la population n’est pas protégée: le conflit aurait fait 76'000 tués en 2014, pour un total d’au moins 220'000 tués sur quatre ans. L’accès humanitaire ne s’est pas amélioré: 4,8 millions de personnes résident dans des zones qualifiées de 'difficiles d’accès' par l’ONU, soit 2,3 millions de plus qu’en 2013.

Les besoins humanitaires ont augmenté: 5,6 millions d’enfants ont besoin d’aide, ce qui représente une augmentation de 31% depuis 2013. Et le financement des opérations humanitaires a diminué par rapport aux besoins: au total, en 2013, 71 % des fonds nécessaires pour porter assistance aux civils sur le territoire syrien et aux réfugiés dans les pays voisins avaient été réunis. En 2014, seuls 57 % des financements nécessaires ont été reçus.

En toute impunité

'Le Conseil de sécurité n’est pas parvenu à faire appliquer ses résolutions', a affirmé le secrétaire général du Norwegian Refugee Council, Jan Egeland. 'L’année passée a été la plus sombre de cette horrible guerre. Les parties au conflit ont agi en toute impunité et ont ignoré les exigences du Conseil de sécurité', a-t-il déploré.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.