La NASA confirme le succès du survol de Pluton par New Horizons

Survol de Pluton: après les célébrations, place à la science

Photo: Keystone

New Horizons a marqué l'histoire de la conquête spatiale mardi en effectuant le premier survol rapproché de Pluton. Les scientifiques avaient hâte de récolter enfin les fruits de leur travail avec l'arrivée mercredi des premières données emmagasinées par la sonde.

La journée de suspense vécue mardi par les techniciens de la NASA a été un moment fort de l'histoire de la conquête spatiale. La confirmation du succès de la mission dans la soirée a été unanimement saluée.

Cette petite sonde de la taille d'un piano avait été lancée en 2006. La même année, Pluton, longtemps considérée comme la neuvième planète de notre système solaire, avait été reclassée en 'planète naine' à cause de sa petite taille. Elle est en effet plus petite que notre Lune, par exemple.

La sonde a frôlé la petite planète à 12'400 km de distance après un périple de 5 milliards de kilomètres. Depuis Voyager 2, qui avait survolé Neptune en 1989, aucune nouvelle planète n'avait été approchée d'aussi près.

Flot de données

La sonde a passé la journée de mardi, quand elle était au plus près de Pluton, à effectuer des mesures et à prendre des photos. Elle n'a pas communiqué ni transmis quoi que ce soit vers la Terre, si ce n'est le court message confirmant le succès de sa mission. Mercredi, elle devait enfin se tourner vers nous et commencer à envoyer son flot de données.

'Il y a un enthousiasme incroyable à travers le monde grâce à New Horizons, et le meilleur reste à venir: rien que les premières bribes de données sont enthousiasmantes', s'est réjoui l'ancien astronaute John Grunsfeld, aujourd'hui directeur des missions scientifiques de la NASA.

'Maintenant, nous voyons Pluton. On n'avait aucune idée de ce qui nous attendait, ça aurait pu être intéressant, sans plus... Mais la chose extraordinaire à propos de l'exploration, de la science, c'est que la nature nous réserve toujours d'incroyables surprises. Il s'avère que Pluton est un monde complexe absolument fascinant, et il va nous falloir du temps pour comprendre tout ce qui se passe', a-t-il ajouté.

Quatre kilomètres par pixel

Parmi les données que la sonde doit envoyer mercredi figure l'image la plus précise jamais prise de Pluton. Et pour mettre l'eau à la bouche des amateurs d'astronomie, la NASA avait déjà diffusé mardi matin une photo assez précise de la planète naine, transmise par New Horizons avant son survol rapproché.

Déjà, cette image était '1000 fois plus précise que ce que nous pouvons faire avec les meilleurs télescopes ici sur Terre', avait souligné Alan Stern, le principal scientifique de la mission, avec 'une résolution de 4 km par pixel'.

Les images attendues mercredi devraient être encore plus nettes et détaillées, avec une résolution d'environ 100 mètres par pixel, mais la photo de mardi permettait déjà aux chercheurs d'entrevoir beaucoup de choses.

Glace sur les pôles

Grâce aux données envoyées par New Horizons ces derniers jours, les chercheurs ont déjà pu confirmer la présence de glace sur les pôles et affiner les mesures sur la taille exacte de la planète naine. Il faudra au total 16 mois à la sonde pour transmettre toutes les données collectées en quelques heures durant son survol historique.

En attendant, New Horizons poursuit son chemin pour aller observer la ceinture de Kuiper, un vaste amas de débris au-delà de l'orbite de Neptune.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.