La Russie prête à mener des frappes en Syrie (Washington)

La Russie prête à mener des frappes en Syrie (Washington)

Photo: Keystone

La Russie a déployé 28 avions de combat sur un terrain d'aviation dans la province de Lattaquié, dans l'ouest de la Syrie, ont indiqué lundi des responsables américains. Pour les experts, Moscou est désormais prêt à mener des opérations militaires sur place.

L'une de ces sources a en outre confirmé la présence 'd'une vingtaine' d'hélicoptères russes de combat et de transport. Ce responsable a également indiqué que la Russie opérait des drones au-dessus de la Syrie, sans donner plus de détails.

Selon ces sources, les Russes ont déployé une douzaine de bombardiers SU-24 et une douzaine d'avions d'attaque au sol SU-25, ainsi que 4 chasseurs. 'Ils ont mis la capacité à faire des bombardements. Où, quand, et en appui de qui nous ne savons pas', a résumé l'un des responsables.

'Ils ne vont pas se contenter de rester assis à défendre l'aéroport', a renchéri l'analyste Jeffrey White, du Washington Institute for Near East Policy. Avec ces avions, les Russes 'peuvent aller frapper loin en Syrie, même en territoire tenu par l'EI', a-t-il souligné.

Effet politique recherché

'Je m'attends à des frappes contre l'Etat islamique (EI), mais cela ne va pas faire une grosse différence sur le plan militaire', a déclaré de son côté Jeremy Shapiro, un analyste à la Brookings, un autre groupe de réflexion basé à Washington. Moscou cherche un effet politique et diplomatique plutôt que militaire, a-t-il expliqué.

Le président russe Vladimir Poutine va 'utiliser l'opportunité de la prochaine assemblée générale des Nations unies pour proposer une large coalition antiterroriste', ajoute-t-il.

Depuis plusieurs semaines, Washington s'alarme du renforcement en Syrie de la présence militaire russe, soutien du régime de Damas.

Les ministres de la défense américain et russe se sont parlé vendredi sur le sujet. Ils sont convenus de poursuivre ces discussions, notamment pour éviter tout risque d'incident entre les forces russes et les avions de la coalition luttant contre l'EI, menée par les Américains. Celle-ci mène quasi quotidiennement des bombardements contre les djihadistes en Syrie.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.