La Sierra Leone confine sa population en rasion du virus Ebola

La Sierra Leone confine sa population en rasion du virus Ebola

Photo: Keystone

Les Sierra-Léonais ont vécu vendredi dans le calme le premier de leurs trois jours de confinement pour couper les chaînes de transmission du virus Ebola. La mesure, imposée pour la deuxième fois en six mois, a conduit à des débordements dans une localité.

A l'exception des personnels de santé et des autorisations spéciales, les quelque six millions d'habitants du pays sont contraints de rester chez eux depuis vendredi 06h00 jusqu'à dimanche 18h00, selon une décision du président Ernest Bai Koroma.

Cependant, quelques centaines de Sierra-Léonais, voulant échapper au confinement, ont traversé la frontière avec la Guinée, où ils ont été accueillis avec hostilité par les habitants, selon une source sécuritaire. Des échauffourées ont éclaté, faisant une trentaine de blessés.

L'épidémie actuelle d'Ebola est partie en décembre 2013 du sud de la Guinée, puis s'est propagée au Libéria et à la Sierra Leone. Ces trois pays comptent plus de 99% des plus de 10'300 morts identifiés sur quelque 25'000 cas, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), arrêté au 22 mars.

Recrudescence des infections

Un premier confinement général avait déjà été imposé en Sierra Leone, il y a un peu plus de six mois, du 17 au 19 septembre 2014. Ce nouvel isolement a été décidé face à une recrudescence des cas dans certaines zones risquant de compromettre le reflux général noté depuis décembre 2014.

Hors de Sierra Leone, une femme, dernière patiente connue à avoir contracté le virus au Libéria, est décédée malgré le traitement reçu dans un hôpital. En Guinée, une campagne de vaccination à grande échelle contre Ebola est en cours depuis le 24 mars.

Le vaccin utilisé est le VSV-EBOV mis au point par l'agence de la santé publique canadienne. Le VSV-EBOV est, avec le VSV-ZEBOV, un des deux vaccins expérimentaux contre la fièvre hémorragique, jugés sans risque par l'institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.