Le groupe de Visegrad refuse les quotas de réfugiés

Le groupe de Visegrad refuse les quotas de réfugiés

Photo: Keystone

Les pays du groupe de Visegrad - Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie - refusent les quotas de réfugiés que veut leur imposer l'Union européenne. Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a tenté, en vain, de les faire changer d'avis.

Les pays qui doivent accueillir les réfugiés 'doivent avoir le contrôle sur le nombre de réfugiés qu'ils sont prêts à accepter et ensuite leur offrir (leur) soutien', a dit le chef de la diplomatie tchèque Lubomir Zaoralek vendredi à l'issue d'une réunion avec ses homologues du groupe à Prague.

Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier participait aussi à la réunion. Il était venu pour tenter de les faire changer d'avis. Il a qualifié la crise migratoire de 'peut-être le plus grand défi de l'histoire de l'UE', avant d'appeler à l'unité européenne pour y faire face.

'Si nous sommes unis dans notre description de la situation (...), nous devrions être unis sur le fait qu'un tel défi n'est pas gérable par un seul pays. Nous avons besoin de solidarité européenne', a dit M. Steinmeier à la presse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.