Le nombre de migrants qui traversent la mer Egée en chute

Le nombre de migrants qui traversent la mer Egée en chute

Photo: Keystone

Le nombre de migrants qui partent de Turquie pour franchir la mer Egée à destination de l'Europe a baissé fortement, a indiqué jeudi le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg. Mais les passeurs peuvent rapidement modifier les itinéraires de leurs filières.

Les autorités ne doivent donc pas baisser la garde trop vite, a averti M. Stoltenberg. Il s'exprimait dans la capitale turque lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu.

Le chef de l'OTAN a ajouté que la crise des migrants illustrait l'urgence d'une solution politique à la guerre en Syrie. Il a ajouté qu'une trêve dans ce pays demeurait la meilleure façon d'aller de l'avant.

La Turquie et l'Union européenne ont conclu le mois dernier un accord qui vise à endiguer l'afflux de migrants et de réfugiés, lesquels, pour la plupart, fuient les conflits et la misère au Proche-Orient, en Afrique et en Asie. L'an dernier, plus d'un million d'entre eux ont atteint l'Europe.

Efforts collectifs

'Au vu des informations fournies par l'OTAN, la Turquie prend des mesures pour contrer l'activité des passeurs. Et les chiffres des différentes organisations internationales confirment que le nombre de migrants et de réfugiés qui franchissent la mer Egée est en nette diminution', a encore dit M. Stoltenberg.

'Cela confirme que nos efforts collectifs portent leurs fruits. Nous devons rester souples, car les passeurs peuvent rapidement modifier les itinéraires de leurs filières', a-t-il mis en garde.

Rester longtemps

L'OTAN restera 'aussi longtemps que nécessaire' en mer Egée pour combattre les réseaux de passeurs de migrants toujours actifs malgré la réduction des passages clandestins vers l'Europe, a ensuite déclaré le secrétaire général de l'Alliance.

'Je pense qu'il est important de ne pas mettre un terme à notre activité trop tôt car nous voyons que les passeurs continuent d'essayer de faire traverser la mer Egée' aux migrants. 'Nous devons donc y rester aussi longtemps que nécessaire', a ajouté M. Stoltenberg.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.