Le pape souhaite ramener au Vatican des réfugiés de Lesbos

Le pape repart de Lesbos avec trois familles de réfugiés syriens

Photo: Keystone

Trois familles de réfugiés syriens sont montées à bord de l'avion du pape François, samedi après-midi, au terme de sa visite sur l'île grecque de Lesbos en mer Egée. Elles seront hébergées au Vatican.

'Le pape a souhaité adresser un signe d'accueil aux réfugiés, en revenant à Rome accompagné de trois familles de réfugiés syriens, soit 12 personnes au total, dont six mineurs', a déclaré le Vatican dans un communiqué.

Il s'agit de trois familles de confession musulmane, deux originaires de Damas et l'autre de Deir Azzor, dans les territoires occupés par l'organisation Etat islamique (EI), précise le Vatican. Selon les autorités grecques, ces familles, considérées comme 'vulnérables', étaient hébergées au camp ouvert de Kara Tepe.

'Ces personnes se trouvaient déjà dans les camps d'accueil de Lesbos avant l'accord entre l'Union européenne et la Turquie' ouvrant la voie au renvoi des arrivants vers Ankara, affirme le Vatican. Il évoque un accord entre le Saint-Siège et les 'autorités compétentes grecques et italiennes'.

Message d'accueil

L'accueil des trois familles sera pris en charge par le Vatican, aidé dans un premier temps par la communauté de Sant'Egidio, organisation catholique proche du Vatican. Le tout petit Etat du Vatican, qui compte moins d'un millier d'habitants, héberge déjà deux familles de réfugiés.

Le pape était arrivé dans la matinée sur cette île en première ligne dans la crise migratoire qui secoue l'Europe. Il voulait ainsi exprimer sa tristesse et sa solidarité envers ceux qui ont dû quitter leur pays et marteler un message d'accueil et de solidarité qui peine toujours à passer, même auprès des catholiques.

Le chef de l'Eglise catholique a été accueilli par le Premier ministre grec Alexis Tsipras, et a été accompagné pour ce déplacement très symbolique par le chef spirituel de l'Eglise orthodoxe, le patriarche de Constantinople Bartholomée, et par Hiéronyme II, le chef de l'Eglise orthodoxe grecque.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.