Le régime d'Assad étend son offensive dans le centre de la Syrie

Le régime d'Assad étend son offensive dans le centre de la Syrie

Photo: Keystone

L'armée syrienne, appuyée par l'aviation russe, a étendu jeudi son offensive dans le centre de la Syrie. Elle a lancé une opération contre les rebelles dans la province de Homs, ont annoncé la télévision d'Etat et une ONG.

Son objectif est 'de restaurer sécurité et stabilité dans les villages et localités de la région', a annoncé la télévision syrienne en citant des sources militaires. Elle a affirmé que les forces du régime avaient pris le contrôle du village d'al-Dar Al-Kabirah, juste au nord de la ville de Homs.

La Syrie essentielle

Soutenues par la Russie, les forces pro-Assad tentent de reprendre le contrôle de ce que le pouvoir considère comme la 'Syrie essentielle'. Les principaux centres urbains de l'ouest du pays relient Damas aux régions côtières qui constituent le fief de la minorité alaouite dont est issue la famille Assad.

Une source militaire en Syrie a confirmé à l'AFP que les opérations dans la province de Homs sont 'liées stratégiquement' à l'offensive en cours dans la région voisine de Hama. 'Les opérations se poursuivront jusqu'à ce que soit atteint l'objectif de sécuriser le nord de Homs et de couper les contacts entre les rebelles de Hama et ceux de Homs', a assuré cette source.

La majeure partie de la ville de Homs est contrôlée par le régime, tout comme celle de Hama mais les régions entre ces deux capitales provinciales sont tenues par les rebelles.

Dix tués

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a précisé que les avions russes ont mené ce jeudi 15 raids dans le secteur où ont lieu les combats, tuant 10 personnes, dont six rebelles.

De violents combats opposent les forces du régime aux rebelles près de Homs, selon l'OSDH, notamment au sud de la localité de Talbissé, située sur l'autoroute reliant Homs à Hama. Talbissé est aux mains des rebelles depuis 2012 et toutes les tentatives du régime pour la reprendre ont échoué jusqu'à présent.

Avec l'appui de l'aviation russe, entrée en action le 30 septembre, le régime du président syrien Bachar al-Assad cherche à avancer, sans grand succès jusqu'à présent, dans le nord de Hama et la plaine du Ghab, à l'intersection des provinces de Hama (centre), Idleb (nord-ouest) et Lattaquié (ouest).

Rien à discuter

Sur le plan diplomatique, Vladimir Poutine a dénoncé jeudi la 'position non constructive' des Etats-Unis. Il a affirmé que les Etats-Unis avaient refusé le principe d'un échange de délégations avec Moscou pour parler du conflit syrien.

'Je pense que cette position est non constructive et apparemment la source de la faiblesse de la position américaine est son absence de plan (pour la Syrie). Visiblement, il n'y a tout simplement rien à discuter' avec les Américains, a déclaré M. Poutine, en visite à Astana, au Kazakhstan, selon des propos retransmis à la TV russe.

'Je ne comprends pas bien comment nos partenaires américains peuvent critiquer les actions de lutte antiterroriste de la Russie en Syrie tout en refusant le dialogue direct sur les questions importantes telles que le règlement politique' du conflit, a-t-il ajouté.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.