Le second assaillant de l'église formellement identifié

Le second assaillant de l'église formellement identifié

Photo: Keystone

Le second assaillant de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) a été formellement identifié comme étant Abdel Malik P., a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Il était fiché pour radicalisation depuis le 29 juin.

'Après comparaison ADN, il apparaît que le second terroriste est identifié comme étant Abdel Malik P., né le 14 novembre 1996 à Saint-Dié-des-Vosges', en Lorraine, a dit cette source. Sa carte nationale d'identité avait été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche, l'autre auteur de l'attaque commise mardi et revendiquée par l'Etat islamique (EI).

Abdel Malik P. n'avait pas fait l'objet de condamnations et la justice ne disposait donc pas de ses empreintes ni de son ADN, ce qui a retardé son identification.

Toutefois, l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) a diffusé le 22 juillet une note dans laquelle elle dit avoir reçu, d'un service étranger, une information sur un individu 'qui serait prêt à participer à un attentat sur le territoire national', information accompagnée de la photo d'un homme ressemblant 'fortement' à Abdel Malik P.

Plusieurs perquisitions ont été menées dans son entourage, notamment chez sa mère à Aix-les-Bains (Savoie) et chez un proche à Montluçon (Allier), deux villes où il a résidé avec sa famille. Trois personnes dans son entourage familial ont été placées en garde à vue mercredi, a-t-on appris de source judiciaire. Un mineur de 16 ans interpellé mardi dans le cadre de l'enquête était toujours en garde à vue jeudi matin, a précisé cette source.

Adel Kermiche, 19 ans, était lui originaire de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime). Aucune condamnation ne figurait sur son casier judiciaire, mais il était connu de la justice antiterroriste pour avoir tenté à deux reprises de gagner la Syrie en 2015.

Les deux assaillants, qui se revendiquaient de l'organisation djihadiste, ont tué mardi matin à l'arme blanche un prêtre et gravement blessé un fidèle avant d'être abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.