Les Irlandais auraient dit largement oui au mariage homosexuel

L'Irlande dit massivement oui au mariage homosexuel

Photo: Keystone

Les Irlandais se sont prononcés massivement en faveur de la légalisation du mariage homosexuel. Le référendum organisé vendredi a marqué un changement social historique dans ce pays réputé catholique et conservateur.

Le oui l'emporte avec 62,1% des voix, selon les résultats officiels publiés samedi soir. Selon la chaîne nationale RTE, une seule des 43 circonscriptions du pays a dit 'non'. Plus de 60% des électeurs inscrits ont pris part à ce vote, ce qui représente la plus forte participation à une consultation populaire en Irlande depuis plus de 20 ans.

La très forte participation au scrutin a été interprétée dès vendredi soir comme le signe d'une nette victoire à venir pour le camp du 'oui', qui espérait une solide mobilisation des jeunes électeurs qui se sont enregistrés en nombre sur les listes alors que la campagne gagnait en importance.

'Il semble qu'il y ait eu une forte mobilisation dans les zones urbaines, ce qui serait bénéfique pour le camp du 'oui'', a reconnu Mattie McGrath, l'un des deux seuls parlementaires irlandais, sur 166, à avoir milité pour le 'non'. Les électeurs de certains quartiers populaires de Dublin ont voté oui à 80%, selon la RTE.

Fête au château

Sans attendre la publication des résultats définitifs, les partisans du 'oui' se sont embrassés, ont ri et pleuré, agitant des drapeaux arc-en-ciel au fur et à mesure de la publication des résultats sur un écran géant devant le château de Dublin.

Dès samedi matin, le ministre de l'Egalité, Aodhan O'Riordain, présent au principal centre de comptage à Dublin, avait déclaré: 'Je crois que c'est gagné'. 'C'est un message très fort à tous les jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) en Irlande et à tous les jeunes LGBT dans le monde.'

'C'est historique, nous sommes le premier pays au monde à voter pour l'égalité dans le mariage dans le cadre d'un référendum', a renchéri le ministre de la Santé Leo Varadkar, qui a révélé son homosexualité en janvier. A ses yeux, ce référendum constitue 'une révolution sociale' dans un pays où l'homosexualité n'a été dépénalisée qu'en 1993.

'Victoire impressionnante'

'C'est objectivement une victoire impressionnante pour le oui', avait de son côté affirmé David Quinn, le directeur du groupe de réflexion catholique Iona Institute. Il a adressé ses 'félicitations' aux partisans du mariage homosexuel.

Vendredi, plus de 3,2 millions d'Irlandais ont été appelés à se prononcer sur une modification de la Constitution proposant d'autoriser 'le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe'. Les résultats définitifs étaient attendus dans le courant de l'après-midi de samedi.

Ce référendum historique a donné lieu à des débats passionnés. 'La démocratie a gagné, quel que soit le résultat', estimait samedi le journal irlandais 'Independent', notant que 'la manière dont sont perçus les homosexuels dans ce pays s'est améliorée'.

Nette évolution en une génération

En 1993, seulement un tiers de la population était favorable à cette mesure, selon un sondage de l'époque. Mais en une génération, la société a nettement évolué et le Premier ministre Enda Kenny, catholique pratiquant, s'est même rendu dans un bar gay durant la campagne.

Cette 'révolution' était soutenue par l'ensemble des partis politiques du pays, par de nombreuses grandes entreprises et par des personnalités du sport et du spectacle, comme la chanteuse Sinead O'Connor ou le groupe U2.

Tous espéraient que cela donnerait une nouvelle image de marque à ce pays très catholique, longtemps considéré comme l'un des plus conservateurs d'Europe de l'Ouest.

La Suisse appelée à agir

Avec ce vote 'historique', l'Irlande rejoint une liste de 20 pays et 37 Etats américains qui ont légalisé le mariage homosexuel, se réjouit l'association faîtière des familles arc-en-ciel Suisse dans un communiqué.

Cette association, qui regroupe les organisations LGBT helvétiques, appelle la Suisse à agir pour obtenir 'l'ouverture sans conditions du mariage' aux couples de même sexe et leur octroyer 'tous les droits qui y sont liés'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.