Les négociations sur le Yémen ont été suspendues à Macolin

Les pourparlers de paix sur le Yémen menés à Macolin (BE) piétinent. Selon des sources proches des discussions, des divergences au sujet de la libération de hauts responsables réclamée par le gouvernement du président Abd-Rabbo Mansour Hadi subsistent.

D'après des sources proches des discussions, les échanges directs entre les deux parties ont été suspendus mercredi soir.

Les Houthis venaient de refuser la libération réclamée par le camp présidentiel de plusieurs hauts responsables, dont le ministre de la Défense, Mahmoud al-Subaihi, et le frère du président Hadi. Ces deux hommes, qui étaient responsables des opérations du renseignement dans les provinces d'Aden, sont détenus depuis mars par les Houthis. Ces derniers seraient prêts à libérer les prisonniers une fois qu'un cessez-le-feu permanent aura été négocié.

L'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen fait depuis la navette entre les deux délégations pour tenter de surmonter les divergences.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.