Les pays de l'UE valident la procédure contre Madrid et Lisbonne

Les pays de l'UE valident la procédure contre Madrid et Lisbonne

Photo: Keystone

Les ministres des Finances de l'Union européenne (UE) ont approuvé mardi l'ouverture d'une procédure de sanctions pour déficits excessifs contre l'Espagne et le Portugal. Plusieurs signaux laissent toutefois penser que la clémence sera de mise.

Moins de trois semaines après le Brexit, cette démarche sans précédent pourrait faire craindre de nouvelles critiques contre l'orthodoxie budgétaire préconisée par Bruxelles.

La décision attendue de la part du Conseil européen permet à la Commission européenne de proposer d'éventuelles amendes dans un délai de 20 jours. Les deux pays pourraient aussi être privés de l'accès aux fonds européens.

L'exécutif européen a reproché jeudi dernier à l'Espagne et au Portugal d'avoir affiché en 2014 et 2015 des déficits publics supérieurs à la limite autorisée de 3% de leur produit intérieur brut (PIB) et de ne pas les avoir réduits au rythme convenu

Jusqu'à 0,2% du PIB

Les règles européennes prévoient des amendes pouvant atteindre 0,2% du PIB pour les pays de la zone euro qui ne résorbent pas leurs déficits excessifs. De telles sanctions n'ont jamais été appliquées jusqu'à présent.

Avant l'annonce de la décision des ministres, le ministre portugais des Finances Mario Centeno avait déclaré: 'le pays va se battre pour que la poursuite de ce processus n'entraîne aucune conséquence pour l'effort budgétaire du Portugal qui est déjà assez important', faisant ainsi allusion à une 'sanction zéro'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.